Les militants du « pas d’amalgame » sont… (Voici leurs 4 vérités de ma part.)


@vrais66
_0

Les militants du « pas d’amalgame » sont les complices et idiots utiles des terroristes

Article enrichie et commenté par Serge Carmel Bourget @vrais66 29-01-2015

De Christian Balboa, je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr . Politique 28 janvier 2015 2665 Vues

Christian Balboa

je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr

On vous a volé la grande marche républicaine du 11 janvier. Le message clair envoyé par les millions de Français, contre la barbarie islamique a été détourné et même dévoyé en un seul message diffusé en boucle :

NouveauNouveau: Financement participatif

Si vous avez des questions : Serge-Carmel Bourget (450) 372-4272 ou serge.bourget@icloud.com

« Rien à voir avec l’islam ! Pas d’amalgame ! »

Que la gauche le veuille ou non, on ne peut échapper à la réalité des faits.  Des islamistes radicalisés ont tués des Français et ils l’ont fait au nom du [Coran en imitation du] prophète ! Et le seul message que l’on nous presse de retenir, c’est de renforcer la défense des … musulmans, notamment en renforçant les lois antiracistes. [Il n’y a pas de racisme dans la peur de l’islam puisque les musulmans sont majoritaires dans plus de 42 pays différents et de toutes nationalités.]

Afganistan 99% 30,8M, Albanie 75% 2M, Algérie 99% 37,5M, Arabie 100% 30M, Azerbaïjan 64,7% 8,5M, Bareïn 81,2% 1M, Bangladesh 90% 146,5M, Bosnie Herzégovine 70% 1,55M, Brunei 67% 270K, Burkina Faso 65%10,7M, Comores 100% 338K, Djibouti 97% 853K, Égypte 94,7% 80M, Émirats arabes unis 96% 3,5M, Érytrhé 85% 5,2M, Gambie 95,3% 1,66M, Guiné 84,2% 8,6M, Indonésie 88,1% 204M, Irak 98,9% 74,8M, Iran 99,6% 74,8M, Jordanie 98,8% 6,3M, Kazakhstan 70,2% 12,4M, Kirghistan 88,8% 4,9M, Kosovo 91,7% 2,1M, Koweït 86,4% 2,6M, Liban 59,7% 2,5M, Libye 96,6% 6,3M, Malaisie 80% 17,1M, Maldives 98,4% 309K, Mali 92,4% 12,3M, Maroc 99,9% 34,2M, Mauritanie 99,2% 3,3M, Niger 98,3% 15,6M, Oman 87,7% 2,5M, Ouzbékistan 96,5% 26,8M, Pakistan 96,4% 178M, (Palestine 97,5% – 7M 97,3% Gaza, 75% Cisjordanie), Sénégal 96,9% 12,3M, Sierra Leone 72% 4,1M, Somalie 98,6% 9,2%, Soudan 97% 34,2M, Syrie 92,8% 20,8M, Tadjikistan 100% 7M, Tchad 55,7% 6,4M, Tunisie 99,1% 10,3M, Turkménistan 93,3% 4,8M, Turquie 98,6% 74,6M, Yémen 99% 24M, Moyen-Orient et Afrique du Nord 92,3% 321,8M.

137250659714

«Valeurs actuelles», dans son dernier numéro, a collecté certaines déclarations allant dans ce sens et c’est édifiant ! En voici quelques extraits :

Anne Hidalgo : les idées tuent … sauf l’islamisme

En plus d’avoir diminué de 6 millions d’euros le budget de la Préfecture de police, la maire PS de Paris, interrogée sur deux pages dans Direct Matin, ne prononce jamais le mot  »islamisme » et une seule fois celui de  »musulman », mais pour réclamer. .. « la sécurité totale des musulmans» ! Selon elle, les attentats sont le fait de «terroristes sans foi ni loi ».  Sans foi, vraiment? À la suite de la noyade de Brahim Bouarram le 1er mai 1995, attribuée à tort à des adhérents FN, la même n’hésitait pourtant pas, avec Delanoë, à affirmer que celui-ci avait été «jeté à la Seine par des fascistes». Ajoutant: « Il y a des idées qui tuent. » Sauf l’islamisme, donc !

(Attribuer à des [terroristes sans foi] donc de «faux musulmans» la perpétuation de meurtres au nom d’Allah en imitation du pseudo saint-prophète que personne ne devrait critiquer ne serait-ce qu’en caricatures c’est répondre aux non-musulmans [5,4 milliards d’êtres humains] de la façon exacte que tous bons musulmans va répondre quand on lui demande quelle est la raison de tant de violence dans l’islam. C’est à dire d’affirmer que comme le coran interdit de tuer [ce qui est totalement faux] ce ne sont donc pas des musulmans qui ont exécuté de sang-froid 12 journalistes caricaturistes dont le seul crime a été d’exprimer en image la dépravation et l’imbécilité congénitale de ce pseudo-prophète supposément inspiré de Dieu, modèle parfait que tout bon musulman se doit d’imiter le plus possible dans les moindres détails de sa vie s’il veut aller au ciel à la fin de ses jours de haine des juifs, chrétiens et non-musulmans de toute sorte. Cette parfaite débile qui croient avoir inventé la roue en affirmant que l’islamisme ne tue pas alors que les idées elles le font, publie que l’islam EST une idée que ce font 1,6G de musulmans sur ce qu’est vivre. Soit de respecter le coran, livres pleins d’idées qui tuent. Voir mes pages [versets de guerres], [Dites leurs 4 vérités aux musulmans], [avenir de l’humanité face à l’islam], [Les musulmans insultent 5,4G de personnes], [Versets prouvant l’incompatibilité coran/démocratie])

DizzyFlakyHarborporpoise

Aurélie Filippetti : la « bouffeuse de curé »

Comme son ex-parti, Les Verts, l’ancienne ministre PS de la Culture estime que, si les « terroristes s’en sont pris à des journalistes [c’est] parce qu’ils étaient journalistes ». Zappées, les caricatures de Mahomet, cause réelle de cette fatwa ! Pire encore: plutôt que de lui ouvrir les yeux sur l’islam, la tuerie a réveillé sa haine de … la chrétienté. «]e suis 100 % Charlie, j’ai envie qu’on bouffe tous du curé! », a-t-elle osé réagir devant des journalistes de Marianne.

(Bouffer tous les curés a-t-elle dit: moins hypocrite elle aurait dû dire bouffez tous les religieux, car c’est bien ce qu’elle méprise, c’est à dire les gens qui croient en un Dieu Créateur de l’univers rejetant ainsi 84% de la population mondiale, supérieure qu’elle se croit de croire que le Big Bang n’a d’autre cause que les lois physiques qui sont nées une fraction de seconde après ce BB. Dire qu’il faudrait s’abstenir de CARICATURER une religion quelconque c’est oublier qu’elles-mêmes les considèrent tous les croyants de tarés, spécialement les chrétiens qu’elle détestent autant que la haine de ces derniers qui est enseignée, dans leur plus tendre enfance, à tous les musulmans. Cette femme est incapable d’admettre qu’il y a une grande différence entre «Aimez-vous les uns les autres» et «Tuez-vous les uns les autres», sans réfléchir un seul instant au fait que c’est précisément ce droit de critiquer en paroles ou en dessins qui lui permet à elle de respirer tranquillement lorsqu’elle méprise ainsi la chrétienté.)

NouveauNouveau: Financement participatif

Si vous avez des questions : Serge-Carmel Bourget (450) 372-4272 ou serge.bourget@icloud.com

Claude Askolovitch : « L’islam, une partie de nous »

Journaliste au Point, Claude Askolovitch a quitté l’hebdomadaire en 2012, embarrassé par une couverture titrée « Cet islam sans gêne ». En réponse, il a publié fin 2013 Nos mal aimés, ces musulmans dont la France ne veut pas (Grasset), stigmatisant « un pays, le nôtre, qui traite mal une partie de lui-même ». Renouant avec le Point, il persiste dans le numéro du 16 janvier. «L’islam est une partie de « nous ». La France, l’Occident sont des sociétés « aussi » musulmanes », écrit-il, fustigeant « l’islamophobie, cette identité des imbéciles » : « On a fabriqué, en vingt-cinq ans de débats outrés, l’idée d’une France menacée dans son être-même par ses citoyens musulmans. »

(Ce pauvre petit multiculturalisme à outrance dont la culture se limite à la connaissance superficielle de l’exotisme des multitudes culturelles n’a jamais considéré qu’il est outrageux d’appeler culture celle qui en est une de mort et de sang, dans laquelle une religion, l’islam, enseigne que la seule façon assurée à 100% de mériter le paradis c’est en faisant la guerre sainte pour, rien de moins, que d’éliminer la grande majorité des êtres humains vivants sur cette terre en leur niant le droit absolu de vivre en toute liberté de conscience et de «choisir» qui ou quoi ils vont croire. Monsieur Askolovith lui non plus n’a jamais réfléchit au fait qu’il n’y a aucun enrichissement culturel à laisser se développer en ses murs un mode de vie qui interdit de penser par soi-même, mais l’évidence s’est justement son mode de penser à lui et c’est pour ça qu’il se sent blessé, insulté lorsqu’on dit «Cet islam sans gêne» parce qu’il est incapable de voir qu’il faut vraiment être sans gêne pour essayer de transformer des peuples civilisés en barbares et c’est ce à quoi vise l’islam dans son projet de 6e califat sur toute la surface de cette belle planète ou nous vivons. «Pas pour très longtemps si nous ne mettons pas les musulmans au pas et ne les forçons pas à éliminer du coran tous ses appels à la violence».)


Décapitation (Pas de censure)

Edwy Plenel : c’est l’islamophobie qui crée les terroristes

Le fondateur de Mediapart, auteur en 2014 d’un plaidoyer Pour les musulmans (éditions La Découverte), a trouvé le responsable des attentats: l’islamophobie ambiante. «Attention vous les médias, attention vous les politiques, à force d’agiter des épouvantails, vous êtes en train de participer à la production de monstres. Et ces monstres nous les avons vus la semaine passée, et ils ont tué », a-t-il déclaré le 16 janvier à Essonne Info. Il a aussi son idée sur les victimes: « Les musulmans sont les premières victimes du terrorisme islamiste, pointe-t-il au Bondy Blog, le 14 janvier. Ce n’est pas l’islam qui produit ces terroristes. Ces derniers se prétendent de l’islam mais n’ont rien à voir avec l’islam.»

(Quand on essaie de museler les médias, les politiciens en n’osant même pas citer le premier groupe que l’on voudrait faire taire [Les caricaturistes] c’est qu’on a tout simplement peur de la vérité ce qui démontre une immaturité flagrante. Quand on affirme que ce sont les VICTIMES qui sont responsables des criminels, c’est qu’on a tout simplement peur de se battre pour la vérité. Quand on accuse la vérité d’avoir engendré des monstres, c’est qu’on est lâche ou parfaitement débile en profondeur absolue. Quand on classe la peur d’une menace bien réelle et documentée sous le vocable d’islamophobie, c’est qu’on est plus qu’ignorant. Quand on va jusqu’à pousser le bouchon et dire que les vraies victimes ce sont les assassins, que ce sont les musulmans qui ne font que se cacher pour se réjouir des actions de ceux qui ne font que respecter le coran, c’est qu’on ne l’a jamais lu et qu’on parle au travers de son chapeau. C’est de plus appliquer la façon de raisonner des la très grande majorité des musulmans qui affirment que puisqu’il est interdit de tuer dans le coran [ce qui est archi faux] on n’est donc pas musulman quand ce coran lui-même dit haut et fort que le plus grand accomplissement de la foi c’est de faire le djihad. C’est comme de dire qu’un automobiliste n’en est pas un s’il respecte le Code de la route. L’islamophobe ne cré pas les terroristes, ce sont les terroristes qui, en montrant ce qu’est vraiment l’islam, engendrent l’islamophobe qui n’en est m^me pas puisque la peur d’un danger réel n’est pas une phobie.)


A M P U T A T I O N (Pas de censure)

Daniel Cohn-Bendit: la solution ? « Investir dans les quartiers »

Sur Charlie Hebdo, le leader écologiste a le mérite de la continuité. En 2012, il trouvait les responsables de l’hebdo satirique« cons », les accusant de « frapper sur des faibles » (entendre les musulmans, quand Charlie visait les islamistes). Aujourd’hui que les  »faibles » ont décimé la rédaction, Cohn-Bendit prévient sur Canal+: « Il ne faut surtout pas prendre Charlie Hebdo comme une Bible. » Quant à l’ avenir, il a la solution: «Il faut investir dans les quartiers. Nous avons besoin d’un grand « New Deal » », citant en exemple la création « d’une fondation nationale du sport qui soutiendrait les éducateurs sportifs ». On ne change pas une équipe qui perd.

(Monsieur Cohn-Bendit, vous êtes le con le plus faible et le plus opportuniste que l’on puisse rencontrer. Les musulmans ne sont pas des êtres faibles. Mentalement oui, mais socialement non. Ils sont prêts à cautionner le meurtre pour arriver à leurs fins religieuses de domination de toutes les consciences. Toutes les maffias du monde agissent de cette façon et ils contrôlent ainsi de larges parts de nos sociétés. Un New Deal… Franchement quelle Deal peut-on conclure avec le crime contre la liberté de penser et de les exprimer ces pensées, pour ainsi les soumettre à la critique, ce que ne font jamais les musulmans puisque le coran enseigne de mentir, louvoyer, inventer, détourner, crochir la vérité du coran dans le but d’éventuellement conquérir les pays où ils immigrent, quitte à conclure des pactes que le coran leurs enseignent de violer au moment le plus propice sans que ce comportement soit le moins du monde réprouvé par la non-morale de leur foi.)

Christophe Barbier : la République au chevet des musulmans

Le directeur de la rédaction de l’Express s’était déjà signalé voilà quelque temps en proposant que les catholiques parisiens, bien pourvus en lieux de culte, partagent le Sacré-Coeur avec les musulmans. Dans une récente vidéo présentant son éditorial, Christophe Barbier a affirmé cette fois : « La première victime de l’islamisme est la foi musulmane, puisque cela crée dans nos contrées des doutes, de la suspicion et, de plus en plus, de la discrimination et des flambées d’islamophobie. Il faut lutter contre cela, [ … ] il faut que la République aide les musulmans à pratiquer leur culte en toute tranquillité. » Quand la volonté d’éviter tout  »amalgame » fait perdre de vue les réalités premières …

(Aider les musulmans… Cet homme n’a de toute évidence jamais pris connaissance de ce qu’est le culte de l’islam et comme tant de pauvres aveugles aux deux mains posées sur les yeux, il se sert de cet argument fallacieux qui affirme que l’islamisme attaque la foi musulmane. L’islamisme c’est l’islam dans sa complétude, dans le respect en profondeur de ses enseignements de bain du juif du chrétien et des non-croyants de toute sorte, qu’ils soient hindouistes, bouddhistes, agnostiques, athées, ou ignorants comme lui. Ces gens qui défendent aveuglément l’islam croient s’en faire des amis alors que le coran leur enseigne de ne jamais prendre pour ami les non-croyants sauf pour feindre dans le but de déjouer. Qui a-t-il de suspicieux à se méfier de gens qui ont appris depuis leur tendre enfance à mentir à tour de bras à tous ceux que le coran leur a dit de haïr? Le doute et la suspicion ne sont que logiques comportementales alors que l’amour sans borne de ce que l’on perçoit comme exotique et défendable parce qu’il s’affirme lui-même d’une morale exemplaire est pure folie de naïveté exacerbée.)

NouveauNouveau: Financement participatif

Si vous avez des questions : Serge-Carmel Bourget (450) 372-4272 ou serge.bourget@icloud.com

Rokhaya Diallo: des larmes, mais peu de mémoire …

Journaliste et militante associative, fondatrice de l’association Les Indivisibles (lesquels décernent les « Y’a bon Awards« , « récompensant » les propos jugés racistes et discriminatoires), Rokhaya Diallo déclarait, en 2011 : « Il n’y a pas lieu de s’apitoyer sur les journalistes de Charlie Hebdo », dont les locaux venaient d’être détruits par un cocktail Molotov. Elle avait signé l’appel  »Pour la défense de la liberté d’expression, contre le soutien à Charlie Hebdo« . Sommée par le journaliste du Figaro Ivan Rioufol, le 7 janvier, de se « désolidariser, en tant que musulmane », des actes commis par les terroristes, elle a refusé et, se disant « extrêmement choquée» par la demande, a fini par fondre en larmes.

(Pauvre petite VICTIME MUSULMANE. J’en ai les larmes aux yeux moi-même de penser à la grande blessure qu’a dû subir sa foi sincère de parfaite endoctrinée sans sagesse aucune. Cautionner la violence d’un attentat au cocktail Molotov est typiquement musulman. Tout comme des centaines de millions se sont réjouis du 911 et le font secrètement pour tout châtiment coranique appliqué dans le monde depuis presque toujours «1400 ans». Et ce comportement de la part d’une musulmane est tout à fait de mise puisque le coran les invite à soutenir ceux qui combattent pour Allah et, quoi qu’ils nous en disent, le djihad est l’accomplissement le plus élevé de la foi musulmane et le plus récompensé par leur dieu. En effet l’apitoiement sur le sort de quelque non croyant que ce soit est INTERDIT en islam puis qu’Allah dit de tous les tuer. Mme Diallo je pose ma candidature pour ce prix que je recevrai avec un immense plaisir et un honneur incommensurable, le Y’a bon Awards et allez donc pleurer un bon coup après m’avoir lu si jamais vous avez ce privilège.)


Lapidation (Pas de censure)

Caroline Fourest : le grand amalgame

Certes, la militante féministe, censurée par la chaîne britannique Sky News pour avoir montré la dernière une de Charlie Hebdo pendant une émission, et aujourd’hui menacée de mort, dénonçait dès 2013 les ambiguïtés du terme « islamophobie ». Il n’empêche que son obsession antichrétienne, plus ancienne et plus vivace que son soutien à Charlie, l’avait poussée à affirmer, au Grand journal de Canal+, en septembre 2013 : « S’il y a bien un intégrisme massivement en train de reprendre du poil de la bête, c’est l’intégrisme catholique. » Il est vrai qu’à l’époque, les marées rose et bleu de La Manif pour tous faisaient le cauchemar de Caroline Fourest et de ses amies les Femen. Les chrétiens de Syrie ou d’Irak auront apprécié …

(Féministe? Comment peut-on être féministe et prendre une position qui défend la lapidation de femmes qui n’ont pour péché que d’avoir laissé voir une partie quelconque de leur corps? Voilà bien une autre expression de ce mode de raisonnement qui mène tant de gens au racisme. Le catholicisme aura beau interdire aux femmes la prêtrise, il ne va quand même pas jusqu’à fouetter celles qui ne font qu’exprimer la grandeur de leurs charmes. Et, à ce que je sache l’intégrisme catholique n’est qu’une vue de l’esprit puisque Jésus est le premier et celui qui a affirmé le plus fort le droit aux femmes d’être femmes. De plus, elle oublie que Pie X a condamné toute mouvance intégriste. Et bien que je ne partage pas plusieurs des applications hiérarchiques de cette dénomination de l’Église Globale de la chrétienté, préférant la liberté de conscience, il est abusif de parler d’intégrisme de la part des catholiques. Il y a fort à parier que cette dame catégorise le christianisme dans son entièreté comme méprisant les femmes alors que c’est totalement faux dans le cas des protestants chez qui les femmes accèdent aux plus hautes fonctions sacerdotales. Et l’amalgame est, quoi qu’on en dise, le mode de pensée qu’elle adopte elle-même face aux catholiques. Alors cette femme devrait vraiment se libérer au niveau de sa conscience et adopter la vérité qui est faite de nuances plutôt que de s’enfoncer dans l’ignorance des jugements sans études des complexités religieuses. Une femme libérée c’est une femme sage et non pas une sage-femme.)

Jean-Luc Mélenchon : une guerre ? quelle guerre ?

« C’est face à l’obscurantisme que se mène la bataille. » Le chantre de la laïcité a lui aussi du mal à désigner clairement l’adversaire. D’ailleurs, il n’y a pas pour lui de guerre: « J’ai dit à Hollande de demander à Valls d’arrêter de parler de guerre à tout bout de champ », a-t-il déclaré sur RTL. Il se refuse même à utiliser le vocable de « terroristes », préférant celui « d’assassins« . Et tout en estimant que « le motif religieux n’est rien » dans les intentions des djihadistes, il en profite pour appeler le gouvernement à supprimer le délit de blasphème dans le droit local d’Alsace-Moselle, héritage du code pénal allemand de 1871 … Est-ce vraiment le sujet ?

(Il y a effectivement blasphème contre Dieu quand on se permet d’assassiner en son nom, et donc le délit de blasphème devrait faire partie de toutes les lois sociales de tous les pays civilisés, pour peu qu’on ait la sagesse de considérer blasphème le meurtre et non pas de le consacrer à la libre expression des critiques que ce soit de quelques religions que ce soit ou de quelque personnage religieux que ce soit. Ce pauvre attardé mental ose dire qu’il n’y a pas de guerre entre l’islam et le reste du monde. C’est donc que ce pauvre ignorant n’a jamais lu le coran ni les hadiths ni la sunna, ni aucun des livres de lIslam qui traitent de jurisprudence coranique dans 80% des cas. La guerre entre le droit de vivre et celui de tuer perdure depuis les débuts de l’Histoire de l’humanité et prend toute sorte de formes dans toutes les sphères de la société. Le problème avec les «Laïcs» c’est justement que par leurs désirs de rejeter tout problème religieux aux chambres à coucher, ils ne font par là qu’affirmer leurs lâchetés à prendre position pour ou contre telle ou telle pratique. La laïcité ne réglera jamais le problème des religions, car celles-ci traitent du bien et du mal et de façons opposées en ce qui concerne l’islam et les autres religions. La laïcité ne sera jamais que pansement de dénie face aux réalités du phénomène de la foi qui anime 84% de la population mondiale, et Monsieur Mélenchon comme la grande majorité des défenseurs de la laïcité détourne leurs convictions athées qui méprisent toutes les religions, en prétendant vouloir leurs accordées une place égale. Ils oublient de considérer que l’athéisme est une religion fondée par la science dont les adeptes représentent tout au plus 16% de la population mondiale qui pourtant veut s’imposer dans toutes nos démocraties.)

NouveauNouveau: Financement participatif

Si vous avez des questions : Serge-Carmel Bourget (450) 372-4272 ou serge.bourget@icloud.com

Clémentine Autain : le fascisme, voilà l’ennemi !

Malgré les attentats perpétrés en France par des islamistes, certains ont du mal à changer de logiciel. Figure médiatique du Front de gauche, Clémentine Autain appelait ainsi, le 9 janvier, deux jours après le massacre de Charlie Hebdo, à marcher « contre les attaques envers les musulmans. Contre toutes les formes de racisme et de xénophobie. Contre les fascismes » … Quelques jours plus tard, elle disait redouter, toujours sur Twitter, la « stigmatisation des jeunes de banlieue », critiquant la « réponse liberticide«  au terrorisme. Et récusait, sur le site Regards.fr, la « théorie du choc des civilisations« », qui fonderait à la fois les thèses d’un Zemmour et les « fantasmes romanesques d’un Houellebecq ». Un peu court, comme analyse !

(En effet, toute analyse qui évoque le racisme à l’égard des musulmans qui composent les populations majoritaires de plus de 42 pays relève de l’ignorance crasse. Et pour ce qui est de la xénophobie évoquée à l’encontre de ceux qui critiquent l’islam, elle est tout aussi fallacieuse puisque les musulmans ont été le groupe qui a le plus migré sur la planète au cours des vingt dernières années et qu’on leur a financés des mosquées et accordé plus de droits qu’à tout autre groupe. De plus des gens de tous les pays composent désormais et depuis longtemps nos sociétés démocratiques en enrichissants nos cultures parce qu’eux font tout pour S’INTÉGRER alors que les musulmans tente plutôt de nous forcer à INTÉGRER leurs modes de vie. Quant au fascisme dont elle affuble ceux qui critiques l’islam et en craignent à juste titre la prolifération, il s’agit d’un système politique totalitaire à l’extrême dont ne peuvent en aucun cas être qualifiées nos sociétés civilisées et contester l’existence du choc des civilisations est du pur dénie de la réalité puis que le monde entier s’est de plus en plus enflammé au fil des échanges culturels qu’a connu le monde par l’accélération des échanges qu’on entrainé les technologies modernes. Madame Autaine pèche par un manque de sagesse laquelle ne vient pas automatiquement avec l’intelligence dont elle en est une preuve plus qu’éclatante.)

Arnaud Folch, Fabrice Madouas, Laurent Dandrieu et Mickaël Fonton pour Valeurs actuelles.

Tout ça n’est que l’illustration de « l’art de l’inversion » pratiqué en permanence par la gauche et sa presse. Partant de faits qui sont des preuves flagrantes de la négation de la liberté d’expression et de l’antisémitisme le plus brutal, on en arrive à la dénonciation de l’islamophobie et uniquement de cela !

C’est scandaleux, parce que, clairement,

cela excuse les actes des terroristes !

(Le problème en est un plus profond que celui d’une allégeance politique. Il relève de l’automatisme humain à nier l’existence d’un problème jusqu’à ce qu’il soit devenu incontournable par les menaces à sa sécurité individuelle. La principale raison qui cause cette façon de réagir est viscérale, car elle relève de la peur pharaonique de l’être humain face à la VÉRITÉ, car elle OBLIGE au changement et donc à l’inconfort valeur qui est prisée par-dessus tout par 95% des êtres humains. Il est tellement plus facile et donc plus confortable psychologiquement de refuser le changement d’opinion, de convictions personnelles, politiques, sociales, philosophiques, de valeurs morales ou religieuses. Et c’est là le fondement de toute ignorance et lâcheté dont font preuve nos concitoyens et dirigeants qui ne dont que le reflet de nous-mêmes.)

En terminant cet article je vous invite à faire connaître mon blogue si vous y avez trouvé quelques vérités, par tous les moyens que vous jugez utiles. N’oubliez pas que seule la vérité vaincra le mensonge, l’obscurantisme, comme seule la lumière vaincra les ténèbres.

Serge Carmel Bourget

14

@vrais66

Red-and-blue-pills

via Les militants du « pas d’amalgame » sont les complices et idiots utiles des terroristes | La Gauche m’a tuer.

Je vous invite è faire connaître vos commentaires.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s