Conversation Twitter @Linformatrice zélée vs @Vrais66 Réponse à une musulmane rabbin (donc libérale), la professeure de théologie et de philosophie comparée et, ex-journaliste dont le pseudo est l’informatrice.


10-03-15 mise à jour: une autre musulmane méprisante s’ajoute à mes tentatives de dialogue. Miss @ALGERIENNETE3NA

01-02-03 et RéponseAlgerianNetE3na2015-03-10 at 10.41.43

Elle vient de me dire que j’invente, que c’est trop d’effort, de peine de s’en donner… Et à sa réponse à mon tweet suivant où je lui demande pourquoi elle commente ce qu’elle n’a même pas lu… Elle change de langue pour me dire qu’elle ne commentera pas les gens en colère, alors que je n’en ai exprimé aucune. Toutes les musulmanes avec lesquelles j’ai tenté de dialoguer ont cette fâcheuse tendance à me projeter leurs sentiments, ce qu’elles éprouvent à mon égard. Je comprends très bien que l’on puisse être en colère quand on pense parler à un porc, un singe, un mécréant, inculte et infidèle… que le Coran nous dit d’humilier, pour éventuellement lui offrir l’esclavage de la dhimmitude et de le tuer s’il refuse de payer. Mais quel dieu ordonne d’ainsi mépriser ses créatures?

04-05-AlgerianNetE3na-2015-03-10 at 16.37.41 Commentaires à venir:

09-03-15 mise à jour: elle donne des signes de radicalisation.

Imaginez-vous que madame L’informatrice ZÉLÉE, m’a tout de suite mis en garde, car, disait-elle: «Je suis professeur de théologie» pour ajouter, un peu plus loin l’enseignement de la philosophie à son arc et essayer de me convaincre qu’il n’est pas nécessaire d’avoir étudié la théologie pour l’enseigner. Franchement ces djihadistes de salon, manquent d’intelligence.

Autre tentative de dialogue avec une autre musulmane @Diyorza Laquelle a fermé son compte, tout juste après la «conversation» faite d’insultes et de mépris de sa part. Quelle belle religion de paix peut bien leurs avoir enseigner à ainsi rabaisser les gens? 666LinformatriceMartyrDécidément, ces musulmanes n’ont aucun talent pour communiquer. C’est vrai que lorsque votre dieu, vous dit d’humilier les non-croyants, de ne pas leurs faire confiance, de leurs mentir, de jouer à la religion de paix. Ça n’annonce rien de bon. Pour elles, c’est du djihad premier degré, dans le seul but (établit depuis 1,400 an) d’infiltrer nos démocraties, de se servir de nos chartes pour exiger de plus en plus de droits, prendre du pouvoir et en fin de compte, nous planter la Shariah dans la gorge.

0-ISLAM

 Je vous invite à faire preuve de courage en lisant cet article jusqu’au bout. Ce sera peut-être, le plus grand service que vous vous rendrez!

« Humiliez les non musulmans à tel point qu’ils se rendent et paient tribut. » Tabari Analysts work in a watch and warning center of a cyber security defense lab at the Idaho National Laboratory Une conversation Twitter entre L’informatrice zélée & Vrais66, qui aurait put être des plus intéressantes mais, madame a tenue à respecte sa religion de paix, en tout points  et n’a fait que m’abaisser, m’insulter et me mépriser. (Suivi des preuves irréfutables démontrant que la haine des juifs et des chrétiens est bel et bien commandé par Allah, ce que nous caches les djihadistes des médias sociaux.)

Serge Carmel Bourget, auteur de (La Bible et les textes anciens, Logidisque, 1994)
Serge Carmel Bourget, auteur de (La Bible et les textes anciens, Logidisque, 1994)

Notes de lecture: Sont insérés ici et là des extraits de mon prochain livre dont le titre n’est pas encore choisi définitivement. (Plusieurs commentaires et détails ont été réservés au livre. Question de respect pour les futurs lecteurs)

Deux personnages échangent sur l’islam (Serge un psychanalyste-théologien de formation académique) et (Carmel un passionné des textes anciens) Serge est en train d’enseigner à Carmel, l’art de la communication efficace. Ce dernier est un «Self Made Man» en tout point. Abusé par la vie depuis sa tendre enfance par des gens de méchante vie, il a été consacré prêtre à l’âge de sept ans par sa sainte mère une novice que les bonnes soeurs québécoises ont rejetée, la jugeant incapable de respecter les règles de l’ordre.

Carmel est un homme doué aux limites du génie, apostat de l’Église Catholique Romaine, ayant visité toutes les sectes les plus populaires de son époque, influencée par le grand imperator de l’ordre rosicrucien du Québec, gourou Maharishi Mahesh Yogi, l’agnostisme, l’hindouisme, le bouddhisme, le tantrisme, le New Âge mouvement, les Extras terrestres et une panoplie d’auteurs anciens et modernes.

En 2001, il se converti au protestantisme évangélique où il a été formé dans les églises locales, à Manhattan et dans le Bronx pendant trois années. À raison de 10 à 12 heures par jour, 7 jours sur 7. (Plus de 25,000 heures d’expériences). En 2003, il a cessé de fréquenter toutes les églises, pour devenir Chrétien libre-penseur sans jamais apostasier sa foi en Jésus.

Il a toujours accordé priorité à l’obéissance à Dieu autant qu’à l’exemple de son Fils, à l’intégrisme scriptural de quelque livre saint que ce soit. C’est un mystique versé dans l’herméneutique qui a pratiqué plus de 150 jeûnes de longues durées, en plus de 12 ans, allant par trois fois jusqu’à se priver de nourriture pendant 55 jours plus une journée partielle.

Il a dalleurs été plusieurs fois interné à la demande de sa famille, à laquelle se pliait toujours les bons psychiatres, appuyés des bons juges de la magistrature de la Cour Supérieure du Québec.

Il est très malade et il manque de patience, due à une -médication forcée dont plusieurs effets secondaires sont irréversibles. C’est un fonceur que la peur ne domine plus.

Ayant été en affaires pour plus de 25 ans et, servi les mafias Italiennes, Marocaines et autres, il est habitué aux menaces de toutes sortes lesquelles, au lieu de l’écraser, le stimule à toujours trouver la meilleure façon possible de répondre par la bouche de ses canons.

Comme plusieurs en ce bas monde, il a serré la main du diable, l’a regardé droit dans les yeux, lui a offert des chances de se retirer et désormais, lui livre un combat ouvert.

Il connais et accepte toutes les conséquences de ses attitudes et, s’il trouve l’aide dont il a besoin, il est assuré de lui infliger la vérité, ce que déteste au plus haut point ce vilain, tout comme ses disciples. 

Il en a la force de caractère, mais il est tenu, un peu comme prisonnier, par les nombreux partisans de la haine qui l’entourent et le traquent partout où il va.

Il ne lui manque que les moyens technologiques dont ils sait à merveille se servir, étant programmeur-analyste spécialisé dans la conception articulée de systèmes complexes, et maître en gestion et utilisation des médias.

Si ce que vous allez lire maintenant, vous aide de quelque sorte, n’hésitez pas à verser quelques sous à sa campagne de financement. Carmel est un homme généreux qui possède les mémoires d’un troupeau d’éléphants et vous le rendra plus qu’au centuple.

Bonne lecture.

Serge Carmel Bourget.

L'informatrice zélée @Linformatrice Ex journaliste (être journaliste aujourd'hui, c'est servir une caste). Professeur de philosophie et de théologie comparée. Femme rabbin dans la vie privée.
L’informatrice zélée @Linformatrice Ex journaliste (être journaliste aujourd’hui, c’est servir une caste). Professeur de philosophie et de théologie comparée. Femme rabbin dans la vie privée.

Toute la connaissance du monde ne suffira jamais en en saisir toutes les nuances. Seule, la conscience guidé par l’ultime valeur qu’est la vérité, pourra en révéler tous les sens.

Serge Carmel Bourget, @Vrais66

La connaissance est loin des livres.

Félix Leclerc (J’inviterai l’enfance)

NouveauNouveau: Financement participatif

Si vous avez des questions : Serge-Carmel Bourget (450) 372-4272 ou serge.bourget@icloud.com

Spécialement pour vous madame. De la part d’un infidèle québécois, toujours face au juge suprême que vous dites si bien connaitre.

N’oubliez pas: les sujets de l’islamisation et de la haine coranique sont complexes et tabous, autant que la nature divine de Jésus (la véritable confrontation qu’a cherchée madame l’informatrice). Il sera donc toujours impossible d’en parler en 140 caractères. Si votre conscience vous dit vraiment de sérieusement vous informer, vous devrez y consacre au moins 550 heures. Ne laissez pas passer l’occasion de vous instruire de belles façons. Car Carmel, n’a pas une langue de bois et puise ses exemples dans un vécu riche d’expériences. En une année seulement. À raison d’une heure trente par jour, vous comprendrez enfin, ce qu’est le sens de la vie. Le pourquoi vous êtes sur cette belle planète en perdition et comment faire pour surmonter toutes les difficultés de la vie. Rien de moins. À vous de choisir de vous libérer des manipulations idéologiques, religieuses, politiques et médiatiques et émotionnelles de nos sociétés plus que malades. Si vous avez eu la chance de visionner le film (La matrice) sachez que vous y êtes plongés à pieds joints. De la tête aux pieds. Sans autre chois que d’accepter la pilule rouge (la vérité) ou continuer à vous droguer avec la bleue (le mensonge). Comme dans le film: si vous prenez la rouge, il vous sera dès lors impossible de revenir à la bleue. Votre vie sera désormais plus difficile que tout ce que vous avez connu, mais vous ne serez plus tourmenté et par moment, un peu à tous les jours, vous éprouverez enfin la paix que vous avez tant cherchée depuis vos premières déceptions et révoltes de l’enfance. Vous êtes prisonnier. Libérez-vous, de grâce! Ne vous laissez pas arrêter par la peur. C’est un moteur de destruction terrible, autant que la superficialité existentielle du matérialisme et des divertissements, de doux émois, des fausses amitiés, des drogues légales ou autres. Faites face à la réalité. Je vais vous aider jusqu’à mon dernier souffle. Impliquez-vous en m’aidant à devenir de plus en plus efficace à dénoncer tout ce qui est faux. Seul, je ne pourrai qu’écrire ce que peu auront le courage de lire. Je porte le flambeau de la vraie liberté, celui de la liberté de conscience dont vous ne possédez que l’illusion, si vous suivez les directives de nos sociétés, faussement démocratiques. Je ne ferai jamais de politique. Je ne crois pas à l’indépendance du Québec, sans l’indépendance personnelle d’une majorité de Québécois. Je ne crois pas à la laïcité parce que la vérité c’est que toutes les religions et idéologies ne se valent pas. L’eugénisme par exemple, nie le droit de vivre de milliards de personnes. L’Islam lui, nie le droit de pratiquer quelques autres religions et se sert de nos chartes de droits et libertés dans le seul but de nous forcer à renoncer à toute liberté. C’est le «plan» depuis plus de 1,400 ans. Ne vous laissez pas berner par la soi-disant religion de paix, du soi-disant Islam des lumières. C’est une ruse pour vous endormir et, au moment propice, vous forcer à vivre sous la loi coranique, la Shariah Les menteurs ne croient pas en la véritéqui est un système religio-politique de sous classes d’êtres humains où l’égalité homme femme est purement et simplement niée, les homosexuels pendus, les voleurs amputés, les femmes infidèles lapidées, les libres-penseurs décapités ou brûlés vifs, les mariages d’enfants prépubères autorisés, la consanguinité favorisée. Cette pseudo religion de paix va détruire le monde si vous ne prenez pas position ferme contre la haine enseignée dans le Coran et l’ensemble de la littérature islamique. Réveillez-vous et ne croyez plus nos lâches politiciens qui n’ont tout simplement pas le courage de la vérité et sont prêts à nous vendre aux loups pour quelques faveurs qui ne leur seront plus d’aucune utilité, le jour où le 6e califat sera installé, quand ça n’est pas carrément de la complicité. Informez-vous sérieusement et devenez compétent en la matière. Vous y apprendrez à dire tout haut ce que vous pensez tout bas. À tout le monde. Ne vous contentez plus de demie-mesures. Confrontez l’hypocrisie, les manipulations de toutes sortes. Vous êtes exploités par tout le monde ou simplement par le mensonge en vous-mêmes. Vous en êtes esclave! Chassez-le de votre vie, à tous les niveaux, dans toutes les sphères de la vie. Devenez vrais. Ne serait-ce qu’une fois par jour. Vous pourrez dès lors voir la personne que vous désirez être dans le miroir qu’est le monde qui vous entoure, et dans celui de la salle de bain (LOL). Si vous avez lu jusqu’ici, la pilule rouge a déjà commencé à faire 66effet ou la bleu à vous manquer. Si vous continuez dès à présent, votre choix est donc fait et vous avez commencé à m’aider et faites désormais partie de l’équipe que nous devons former pour vaincre l’ennemie, le mensonge. C’est son uniforme de combat. Ne vous y trompez pas. Il est facile à reconnaitre quand on ne se ment pas à soi-même. Ne cédez pas aux limites desquelles vous croyez être affublés pour l’éternité. «Je ne suis pas capable» est mort. Prenez de la force et de l’expérience en étant de plus en plus vrai avec vous-même. Osez! C’est de cette façon que vous développerez enfin toutes vos forces. Faites confiance à la vérité. Elle vous guidera à chaque fois que vous la chercherez. N’hésitez pas à m’écrire à serge.bourget@icloud.com si vous avez des questions ou des expériences, ou des connaissances à me communiquer. Faites connaitre mon site au plus grand nombre de personnes possibles, vos parents, vos amis, vos collègues. L’union fait la force. Ça a toujours été vrai, ça l’est aujourd’hui et le sera toujours. Courage! Étudiez comme si vous deviez vivre toujours. Le manque de temps est une excuse, ce qui excuse tous les échecs de la vie. Allez-y, maintenant!

À la fin, nous ne nous souviendrons pas des maux de nos ennemies mais du silence de nos amis. (Martin Luther King)

Les pires atrocités ne sont pas seulement faites par les méchants mais par tous ceux qui les regardent sans parler. (…)

Bonne lecture.

L'informatriceprintemps20150

1- Au 1er Tweet, vous affirmez une chose que vous n’avez certainement pas pris peine de vérifier. Si vous m’aviez demandé «depuis combien de temps» j’avais connaissance des textes islamiques: je vous aurais dit qu’en 1994, j’ai publié «La Bille et les textes anciens» une mise en perspective culturelle, cultuelle et géographique de la Torah, la Bible, le Coran, les Upashiads, le Bardo Thodöl, en plus des 32 textes anciens les plus importants de l’histoire de l’humanité.

L'informatriceprintemps20151

2-  Au 2e, alors que je vous retournais le fardeau de la preuve étant donné que c’était vous qui aviez affirmé que j’avais apporté la preuve à l’effet que je n’avais jamais lu le Cran. Vous m’avez provoqué par une ruse vieille comme le monde, laquelle consiste à projeter chez son interlocuteur la faute que l’on vient de commettre. Moi je ne vous avais pas défiée. Je cous avais tout simplement demandé de prouver ce que vous affirmiez à l’effet que selon vous, je n’avais jamais lu le Coran.

L'informatriceprintemps20152

3- Vous réitérez votre affirmation première, sans apporter la preuve de mon ignorance du Coran, en essayant encore de me porter ce fardeau, tout en me disant, en plus, que je suis «inculte», comme si sur cette terre, il n’y avait que vous à aimer Dieu. Sachez que lorsqu’on accuse une «personne» dans nos lois, c’est à l’accusateur, et non à l’accusé qu’incombe ladite preuve.

Linformatrice zèlée 2015-03-04 at 01.57.54

4- Sans respecter nos lois, vous dégainiez vos armes, avec une mise en garde digne d’une ceinture blanche dans tous les arts martiaux, en proclamant haut et fort: «je suis professeure de théologie comparée». Vous veniez dès lors, prouvez votre incompétence. Alors, je prends la peine de vous signaler que votre parade n’a eue aucun effet, en vous souhaitant la bienvenue. Ce à quoi vous répondez: «Faisons simple».

C’est comme si vous aviez reculée d’un pas dans votre attaque initiale, pour immédiatement en lancer une autre encore plus maladroite que la première et dépourvue de toute créativité: «citez-moi [un] verset du Coran, qui appelle à la haine des juifs et des chrétiens». Alors que vous devriez savoir qu’il en contient plusieurs. Ajoutant une saveur toute semblable à vos armes, «monsieur l’expert».

Cette parade plus que puérile m’a fait rire. Merci.

L'informatriceprintemps20156

5- Autre forme rhétorique déficiente, vous changez de sujet en me parlant désormais de Jésus. Sans vous priver de, ce qui est pour vous, une insulte «le juif» et de Marie «la juive» pour décliner que le Coran parle de ces deux personnes en bien, me laissant le chois d’une réponse objective à deux options. «Bien ou mal» et c’est là un examen de passage «chronométré» à deux options. Auquel statut, vous ajoutez l’onomatopée appropriée «Tic tac, tic tac». Ce qui en pédagogie appliquée, est une erreur de débutante.

L'informatriceprintemps20157

6- Vous poursuivez dans la même veine, en me parlant cette fois du Talmud et uniquement des chrétiens, affirmant du même souffle que je ne saurais répondre.

Toujours de ce souffle court, vous affirmez prouver mon échec à l’examen par la citation de votre propre question. «Le Coran parle de Jésus le juif et de Marie la juive en quels termes? En bien ou mal?»

Puis vous trébuchez royalement et dévoilant que votre question était en fait une réponse. «Je ne sais pas pourquoi, mais quelque chose me dit que ma réponse’question vous embarrasse».

L'informatriceprintemps201510

7- Je vous incite à nouveau, à répondre à ma question à moi, laquelle est tout à fait légitime puisque c’est vous qui avez initié la conversation en me demandant une preuve que le Coran peut comporter un seul verset prônant la haine des juifs et des chrétiens. Question à laquelle vous m’avez empêché de répondre affirmant mon ignorance de ce même Coran. Toujours d’un seul souffle, vous réitérez votre soi-disant preuve de mon échec à votre examen de passage.

Je vous signale que je suis très occupé. En prenant la peine de vous dire mon intérêt pour vous. (Parce que vous posez des questions importantes). Ajoutant à mon respect, le fait que je ne suis pas disponible.

Sachez que de tels sujets méritent qu’on y accorde tout le temps requis, et de ne pas respecter votre interlocuteur est une faute grave.

L'informatriceprintemps20158

8- Là vous commencez à «plaider» publiquement, faisant appel aux juges qui suivent la conversation en essayant de faire la preuve, par le fait que vous avez posé une question. Omettant de dire que vous n’aviez pas laissé le temps requis pour y répondre, requérant condamnation pour difficulté de répondre.

L'informatriceprintemps201511

Je vous invite à considérer un phénomène psychanalytique bien connu dont vous venez tout juste de faire la démonstration, ce que vous interprétez comme un diagnostic de folie vous concernant, en me transférant votre attitude d’abaissement à mon égard. Puisque depuis l’initiation de la conversation, il était évidant que c’était votre but à vous, lorsque vous avez évoqué mon ignorance des textes dont nous parlions.

Je me demande quand vous prenez le temps de respirer et de réfléchir puisqu’encore une fois, vous faites la preuve de votre ignorance à vous, en ajoutant que vous êtes professeure de philosophie. Comme si l’autoproclamation de vos compétences théologiques allait faire la démonstration sans faille de votre victoire.

Sachez madame, que la compétence, ça ne se prouve pas avec des titres, mais avec de l’évidence. Mais, il faut bien pardonner aux apprentis leurs fautes, même les plus graves. Un maître c’est celui qui apprend des erreurs de ses élèves, ne s’acharnant pas à les punir. Ils signalent leurs erreurs. Un point c’est tout. Sans les juger ni les abaisser. Car ce serait dès lors, les conquirent à l’échec inéluctable. À moins, qu’ils ne le rejettent comme maître.

Vous vous acharnez sur mon sort en mettant en doute ma tolérance. En disant que je ne suis pas tolérant face à l’intolérance. Il est ici évident que vous parlez de la vôtre, encore une fois car, personne n’a à prouver l’intolérance.

Ensuite vous y allez d’une déclaration tout à fait loufoque: «c’est possible d’être professeure de théologie, sans avoir étudié la théologie». C’est comme de dire que vous êtes capable de faire du cinéma, sans savoir ce que c’est que le cinéma.

Puis vous concluez votre plaidoyer en disant que «vous» avez répondu. Ajoutant un terme de respect bien en retard «monsieur» pour encore mettre en doute l’une de mes facultés, celle de lire. En déclarant que vous n’aviez contesté verset, mais, affirmation. Veillez considérer que chaque verset du Coran est une affirmation. Puisque c’est Allah qui la promulgue au travers des révélations de Gabriel au grand prophète que vous êtes tenue d’imiter en tout point, ce dont vous doutez grandement en choisissant le verbe «rassurer» dans une mince tentative de garder ouverte la porte que vous vous apprêtez à fermer.

«J’en ai [cure] de votre [parade]» J’espère que cette dernière phrase sera réellement curative à l’égard de votre stratégie de combat [parade], en vous enseignant le respect des non-musulmans. Ce dont je doute. Le choix vous appartient de devenir excellent ou médiocre.

La suite du présent document ce veut être citations de ces nombreux versets de haine des juifs et des chrétiens dont parlait l’article auquel référait le Tweet auquel vous avez répondu initialement. Article dont je doute que vous ayez fait la lecture avant de me contacter. Ça se comprend, car vous affirmez qu’il est possible d’enseigner une matière que l’on a pas soi-même étudiée. Il ne s’agit pas vraiment d’un article de fond puisque je suis occupé en priorité, à la rédaction de mon prochain livre sur l’islam. Mais j’ai fait l’effort pour vous de composer mes priorités à vos besoins de réponse. Vous ne lirez probablement pas la suite, car, vous savez désormais que je n’y irai pas avec le dos de la cuillère et, que je les dévoilerai, presque tous, ces versets compromettants pour votre stratégie dont je connais toutes les failles. Sans mensonges ni détours du genre politiquement correct. Alors, si ce n’est déjà fait depuis longtemps, quittez si vous avez peur de la vérité.

En terminant cette première introduction personnalisée, je tiens à vous rappeler deux de vos nombreuses interventions. L’une en réponse à une question clairement articulée vous demandant lequel des versets de mon article sur la haine des juifs et des chrétiens dans le Coran, vous contestiez l’authenticité, à laquelle question vous avez répondu par cette parade qui consiste à jouer sur les mots, différenciant verset et affirmation. Alors que cette différence n’existe tout simplement pas dans le Coran, dont vous prétendez être une spécialiste.

La deuxième fut de dévier le sujet de la haine coranique des juifs et des chrétiens, en prétendant que le vrai sujet était celui de Jésus et de sa mère Marie, en me disant que «moi» je tournais en rond depuis cette question.

L'informatriceprintemps201515

244643_170x100Je vous informe donc du fait que je suis effectivement chrétien. Nature que vous cherchiez à rabaisser sans ambages. Mais ne vous trompez pas de bêtes à sacrifier. Je ne suis pas endoctriné, mais, en relation.

Ceci dit, je commence à élaborer mon «affirmation» non pas par un verset du Coran, mais, par une citation de votre plus célèbre historien-exégète, Monsieur Tabari.

a judge hand striking a gavel over a table

Droit et devoir musulman d’insulter les non-musulmans.

Rouge ou Bleue? Vérité ou mensonge? - Red or Blue? Truth or lie?
Rouge ou Bleue?
Vérité ou mensonge?

Red or Blue?
Truth or lie?

Repentance 29 : « Humiliez [voir I N S U L T E Z] les non musulmans [5,4 milliards d’êtres humains] à tel point qu’ils se rendent et paient tribut. »

Muhammad ibn Jarir al-Tabari, Annales I, 1363 ; Ibn Sa’d 2,1,21 ; Ibn Hicham 3,62 ; al- ‘Aînî 6,194:

Serge – qui a-t-il de mal à insulter une religion qui dans son livre sacré par excellence, le Noble Coran, insultent tous les non-croyants en commençant par les juifs, les chrétiens qui sont ceux à haïr devant tous les autres pour finir par proclamer que tous, ces derniers et tous les autres (mécréants, infidèles, non croyant) doivent être anéantis. Nier le sacré du droit de vivre des autres, n’est-ce pas là la pire des insultes. (S9:29-30, 2 :191, 193 – 3 :141 – 4 :76)

Sourate 9:29 -30 AT-TAWBAH (LE DÉSAVEU ou LE REPENTIR) 129 versets – Post-Hégire

29: « Combattez [tuer] ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité [les autres religions], parmi ceux qui ont reçu le Livre [juifs & chrétiens]. Faites-leur la guerre jusqu’à ce qu’ils payent le tribu [taxe pour avoir le droit de respirer en esclave (Dimmhitude)] de leurs propres mains et qu’ils soient soumis. »

Carmel – Ouais… Je n’arrive toujours pas à admettre qu’un milliard six cents millions de personnes soient sous l’emprise de cette pseudo-religion de paix. C’est l’boute d’la marde Calvaire. cH’sais comment ça s’passe dans leurs têtes. Moué aussi j’ai cru sans réfléchir pendant très longtemps. Les criss de cirés qui m’ont fait apprendre le p’tit catéchisme par coeur dès ma première année d’école n’étaient pas mieux qu’les imams qui «endoctrinent» ces pauvres enfants qu’la conscience est pas encore formée. «Donc, pardon»

Version arabe et anglaise.

29. Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n'interdisent pas ce qu'Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu'à ce qu'ils versent la capitation par leurs propres mains, après s'être humilies .

30: « Les juifs disent : Ozaïr est le fils de Dieu. Les chrétiens disent : Moïse est le fils de Dieu. Telles sont les paroles de leurs bouches ; elles ressemblent à celles des infidèles d’autrefois. Que Dieu leur fasse la guerre ! Qu’ils marchent à rebours ! « 

Carmel – cH’sais pas où s’qu’y ont pris ça au sujet du père Esdras… Okay, c’est sûr, c’est sûr, qu’on est presque toutes les enfants de Dieu, au sens où c’est Lui qui nous a créés. Mais, icitte «Pardon, ici», le statut donné dans l’esprit des musulmans à Ozaïr et à Moss, (tiens ça m’fait penser à quelqu’un qui prend l’temps d’écouter, mais, qui ne prend jamais les bonnes décisions. En tous cas…) C’est ben correct de lire la Torah, Talmud, Bible chrétienne, etc. (Catholique, protestante, Ortodoxe, maronite, etc.) Mais faut qu’tu fasses la différence entre interprétations et révélations, entre livres historiques, poétiques et prophétiques. Aussi, faut pas considérer des évangiles apocryphes comme des livres canoniques. pierre-noire-daphrodite-de-paphosC’est comme si on donnait foi aux plus de 700,000 hadiths. C’est correct de les lires ben sûr, mais faut qu’tu gardes en tête un esprit critique, une conscience en éveil. C’est elle qui va t’dire c’que Dieu veut qu’t’en fasses toué. Les moineaux ne chantent pas tous d’la même manière après tout. Les fleurs, les arbres, les écureux se développent pas tous pareils, agissent pas tous pareils. Chacun est unique devant le Père. (Il réfléchit) Tiens, ça m’fait penser à c’que j’avais commencé à dire… Jésus nous l’a dit: La vérité vous affranchira. La plupart des chrétiens que ch’connais pensent à la vérité biblique… pi c’est juste à un certain degré. Mais la vérité dont y parlait aussi, c’est justement celle qui est en chacun et chacune des fleurs musulmanes des beaux pays de l’Orient, chacune des fleurs qui décident d’écouter sur quel bord se pencher quand l’vent souffle… Comme les arbres pognés su l’bord d’un précipice qui s’accrochent de toutes leurs racines, au lieu de s’laisser tomber dans l’vide, les infirmes qui décident de s’battre contre les maladies au lieu  de s’laisser mourir, le bébé qu’y’a d’la misère à lâcher son premier cri… pi qu’y l’pousse de toutes ses forces… à l’émerveillement de presque tout l’monde… (Sanglos à peine retenu) Ça m’fait chier l’monde qui baissent les bras, pi qui s’disent: Koce ça donne… de toute façon on meurt pi on s’en va dans l’trou… Pasqu »y réalisent pas qu’les fleurs qui meurent… si elles ont bien suivi leurs consciences… ont bien servi les plans de Dieu en montrant aux naissantes comment faire pour devenir de plus en plus belles, au max de ce qu’elles peuvent devenir dans les plans de leur créateur. Une forêt de saules qui essaie de se comporter en chênes, sa tombe en ruines. Point final. (Colère plus que visible… Il ouvre grand les yeux, avec difficultés. Il peine à respirer, effets secondaires peut-être irréversibles d’une combinaison médicamenteuse pourtant bien documentée. Comment le collège des médecins peut-il tolérer de telles erreurs sans sévir?)

Serge – (Il l’interrompt) Respire à fond. Nous allons prendre tout le temps qu’il faudra.

(Deux longues minutes se passent)

Carmel – J’l’eux en veut pas… Mais, il l’emporteront pas sans factures. Un enfant qui t’casse une dent parc’qu’y’est trop énervé par ses bébelles… Tu y Wütender Mannrends pas service de laisser-faire. Y faut qu’tu y montres à te comporter de façon responsable. Y faut qu’tu y montres que la loi de la gravité, personne ne peut s’y soustraire. Faut qu’tu y enseignes que la loi d’la gravité ne le menace pas, elle règle les mouvements des corps. Si y’apprends pa ça… ben un bon jour… y va payer pour ton manque de responsabilité à toué. J’ai pas l’tour comme toué d’m’exprimer… (Il a honte. Verse encore quelques larmes) Ça m’choque. Le monde m’écoute pas. Y font juste r’marquer mes erreurs, mes mauvais choix d’mots, mon ton tabarnak… (Il rit. Inspire profondément) On s’en calice tu du ton… c »est pas la forme qui compte, comme tu dis, mais le fond. Paie le prix qu’ça voudra pour une babèle… si est pas vraie, bien faite, avec conscience et excellence… ben tu viens de t’faire fourrer à tour de bras… tu viens de t’faire passer un beau sapin… roi des forêts (Il chantonne et rit)… Non, mais c’est quoi l’ton? C’est d’la musique coronaire. Si t’es pas capable de l’prendre, c’est TON ostie d’problème…

Serge – Tu sais, les gens croient que la tour de B«Abelle»… (Il prend précaution de ne pas vexer son patient) Je t’en parle parce que tu as dit Babel en lieu et place de «Bébelle» et, curieusement ce mot était le meilleur à utiliser pour imagier ton discours. (Carmel lève les yeux) Je m’explique. La tour de Babel c’est un récit biblique qui dit que Dieu ayant vu la méchanceté des hommes dont les projets étaient d’attendre les cieux, les a confondus en langues pour qu’ils ne puissent s’unir efficacement à la construction d’un édifice qu’Il savait ne pouvoir que s’écrouler, puis les cieux sont infinis. Les babel1gens pensent à tort que c’est de là que proviennent les nombreux langues et dialectes en présence aujourd’hui sur la terre. Il y a du vrai dans cette perception, mais, ils oublient ainsi le fond. J’articule ma pensée. (Il ouvre les mains, cinq doigts étirés, sachant que Carmel y verra «mains blanches» et poursuit) Si ça te dérange, dis-le-moi, parce que ça risque d’être un peu long. Il est impossible de résoudre des problèmes complexes et ainsi de les simplifier, sans les articuler avec une assez grande quantité de détails et de nuances (Il se mouille les lèvres) Il y a 19 familles de langues. (Il tourne son iPad vers Carmel) regarde, il y en a une liste assez complète sur Wikipédia: afro-asiatiques, nigéro-congolaises, nilo-sahariennes, Khoïsan, Indo-européennes, Caucasiennes, Altaïques, ouraliennes, Dravidiennes, sino-tibétaines, austroasiatiques, austronésienne, Pama-nyungan, Papoues, Tai-Kadai, Amérindiennes , Na-dené, Eskimo-aléoutes, Isolat (Il se lève en urgence…) Excuse-moi. J’ai pris un laxatif et je crois bien que la loi de la gravité est en train de s’appliquer. (Tout en riant).

Carmel – Si on était sur Twitter le t’écrirais LOL, vas-y. Quand y faut, y faut! J’va lire ça en attendant. (Il prend le pad sur ses genoux) Afro–asiatique… Afrique Asir…  (Il réfléchit tout haut) Oups…. Asir c’est Arabe… la Mecque, pas l’Asie… Mes doigts tremblent à cause de c’te criss de marde qui m’ont donné (Dyskinésie tardive) Nigé.. Niger.. rio-congo… (Can Go)… Ça c’est Africain au boute… Ni… lo-Saha… ri… enne… Ça c’est dans l’boute des grands sables ak chameaux… (Il rit de lui-même) Kho.. ï… san… Kocé? Européenne… Ça c’facile Inde et Europe. Cauca… sienne… Ça c’est celle de Cauca-cola… (Grand sourire)… Non, Caucasse… la supposée origine des blancs… Nous autres. La pseudo-race supérieure d’Adolf pi d’ben des eugénistes qui voudraient tuer tous les autres…. Al… ta… ï… ques… (Il cherche sur Google) Ouaille, ça c’t’une grosse gang.. Chine, Asie, Russie, l’Europe de l’Est… Oura… li… ennes… Ouries aux grands yeux noirs… (Il est passionné)… Non, ça pas d’allure.. mes pensées s’entrechoquent… OURAL… Encore la Russie… (Il lève la tête en respect)

Serge – alors, as-tu fait le tour de cette chaîne d’information?

girl sits in a toiletCarmel – J’ai surtout vu des chaines de montagnes… Oural, Altai… pi j’en passe. (Il inspire à fond) c’est super intéressant, mais j’ai hâte qu’ti r’vienne ak la tour de béber… (Il rit encore) Babelle (En appuyant sur la «Ba» etil ajoute…) j’aime ça les belles affaires moué… les femmes surtout (Il hoche la tête) pas 72, mais 72 millions au ciel dans ma belle cabane au manoir (Il se met à chanter…) In My Father House There’s Many Mansion… (Il tousse) Faudrait qu’j’arrête de fumer… Mais pour là, c’est ça mon calmant. Ya jamais eu une seule pilule qui m’a calmé. Ch’te l’ai conté l’histoire. Ça faisait 13 ans que ch’fumait pu, pi ça m’manquait même pas. La veille de ma chirurgie… Tant donné qu’l’anesthésie générale était possible, pi que ch’sais qu’j’ai ben des ennemies dans c’te criss de belle p’tite ville par boute satanique… j’ai décidé d’fumer la dernière comme si j’m’en allais à l’abattoir… j’ai r’mit ça d’in mains d… j’viens d’voir un éclair… Non, je l’sais… C’est Word qui capote encore… Y danse sur l’autre écran… Word pour Mac… Ouialle c’pas fort… Plein d’bugs débiles.. C’t’in histoire bâclée… Mircosoft ça va planter du nez… Là, ça m’fatigue. C’cuse moué. 71 pages d’ouvrage ben faite j’veux pas prendre de chance. Faut qu’j’m’en occupe c’est ak ça que ch’sauve une copie au cas où mon soft en ligne planterait…

Serge – vas-y, je reste ici.

(5 minutes plus tard)

Carmel – c’est réglé. Y te vend ça pas trop cher. Une couple de centaines… J’me suis privé d’manger pour payer ça… en l’eux faisant confiance… pi j’me su fait fourrer. cH’savais ben que même la boite n’avait pas trop d’allure… Ben c’était sous Windoze dans l’temps… En tous cas… Moué les supposés pros blêmes comme mon doc qui m’parle de Steeve Job… pour me parler d’mort… ça ne passe pas…

Serge – Je ne te comprends pas Carmel…

Carmel – ben ç’pas drôle. Si l’monde m’aide pas… (Colère sourde… Les yeux écarquillés) Hard Man… (Il tousse. Rage) Tu ne sais pas… (Il hésite) ch’sais pas si j’dois t’en parler… J’ai fait confiance à c’t’homme là depuis 2003, pi là j’l’ai vu en pleine face… J’espère que j’me trompe… (Il s’allume une cigarette)… Calvaire… le monde… Y savent pas lire entre les lignes ostie…

Serge – J’ai compris… Ils veulent ta peau. Tu pourrais démolir leur tour. Ils ont peur.

Carmel – j’veux pas les démolir. J’les aime malgré tout. Ç’comme mon père… j’ai jamais arrêté d’l’aimer même si m’droguait pour me violer. J’va parler comme toué. «Toi, pardon» Nelson disait: Fais-toi des associés de tes ennemis… Comme ça ils vont contribuer à ta causse et ainsi devenir meilleurs. Y’avait raison. Mon père quand ben même… Quand bien même je l’aurais démoli. Et ça aurait été facile. Plus y sont forts et grands, plus y tombent vite de l’autre bord du vent… Mais je lui ai donné toutes les chances, jusqu’aux dernières heures. Une fois que j’étais allé le visiter dans ses totales incapacités (Un autre éclair, sti)…

Serge – Tu es partit rapidement.

Carmel – Des fois c’est aussi simple quel «Ça passe ou ça casse» J’ai fermer le dossier… non, le fichier… Pi j’l’ai rouvert… Mèeme si l’criss de WordMac m’disait pas être capable… cou… (Colère) ça a passé. Y’était sauvé. cH’parle pas d’mon père là… (J’dépasse c’que ch’sais mystiquement) ch’prie encore pour lui… Là, ch’parle de mon père… s’cuse moué… Yé 6h du mat pi ça fait 16h que j’ai pas dormi… pi hier, su 24 j’ai dormi à peine quelques secondes… LoxapacEn tous cas… Mon père je l’ai vu aux enfers… chu pas allé là, mais, j’ai eu des visions… En psy québécoise des visions, ça n’existe pas. Ce sont des hallucinations… Gang d’ignorants. Ça a commencé d’même leurs traitements. Moué j’étais allé d’moué même… Le p’tit cheval me l’avait ben dit… mais je l’croyais pu à cause de ses simagrées de mains en l’air cherchant l’énergie divine… Ç’qui vient d’en haut, ça vient d’en dedans, pas du plafond… Ben j’me suis confié à l’urgence… Les médecinsScreen Shot 2015-03-09 at 15.42.08 pour moué… quand j’étais p’tit, c’était les seuls en qui j’avais confiance… Un des moments le plus heureux dans mon enfance, c’est quand j’ai été hospitalisé pour l’appendicectomie… au Children Memorial… c’était propre, pas de coquerelles, des beaux sourires, d’la musique, â sentait bon, la bouffe aussi… C’est facile à comprendre… un demi-siècle plus tard c’est à l’hosto que ch’t’allé m’réfugier… Ça m’donne mal dans l’ventre c’te criss de Word là… Y m’dit qu’yé pas capable, mais il l’est, c’est clair. Y rit d’moué… Mais t’chek moué ben aller. Yé ben mieux d’répondre comme du monde, parce que j’va l’flusher… Ça m’en prend ben pour que j’lâche une compagnie, mais… cH’comprends pas comment tu peux bâcler une fonction aussi simple que de te sauvegarder pour un fichier… c’est simple, t’appliques le principe: demandez et vous recevrez… les démangeaisons me r’pognent… à toué jours au levé du soleil… un autre effet secondaire… calvaire. (Colère) Je r’viens à MicroOff… (3 minutes se passent) s’cuse… ch’t’en multi task… iOS commence à être laodé… j’viens d’apprendre kukchose. Au 4 ou 5 heures… surtout quand Word Jam la queue y faut flusher les cahes, le trash, shut down pi un force memories emptying … cH’te laisse un p’tit 15 minutes.

Serge – ça va, je garde en mémoire, la mienne, tout ce dont nous venons de parler et je t’aiderai à poursuivre.

Carmel – merci, Serge. À tantôt.

(18+ minutes plus tard)

Cliquez ici pour lire la suite. (Dans quelques heures)

Serge Carmel Bourget (Signing Off)

moi

Vérité ou mensonge - Truth or lie
Vérité ou mensonge – Truth or lie

Vous choisissez la Vérité ou le mensonge? La rouge ou les blues? Boycottez Olymel, Lafleur et Flamingo. La certification halal rapporte 60 milliards par année dans le monde. À quoi pensez-vous que sert tout cet argent? Twitter @Vrais66 ?

NouveauNouveau: Financement participatif

Si vous avez des questions : Serge-Carmel Bourget (450) 372-4272 ou serge.bourget@icloud.com

Published by: Vrais66

Comme pour l’Islam, la religion des Alcooliques anonymes se fonde sur trois croyances: 1) Dieu dissimulé 2) le prophète inspiré Bill 3) le gros livre; en lieu et place de Allah, Mahomet et le Coran, car bien qu’A.A. se vante de n’endosser aucune religion, l’on réfère au concept divin dès la 2e étape et affirme en 12e que le but recherché de ce mode de vie est un réveil spirituel. En soit, la spiritualité n’est pas nécessairement religieuse au sens communément reconnu, sauf que l’ensemble de la littérature A.A. pointe non seulement sur une foule de principes religieux, et plus précisément sur la religion chrétienne de dénomination catholique romaine, par la récitation d’une partie de l’Évangile de Matthieu ch 6 dans la plupart des réunions, et la proposition de la prière de st François d’Assise ailleurs dans la littérature de «Alchoolics Anonymous World Services incorporated» que l’affirmation voulant que A.A. n’endosse aucune religion ne devient qu’un pur mensonge, un affreux manque de rigueur et de malhonnêteté d’esprit. Bill, (Will Cash Wilson C.c. C.L.)

Categories Canada, Ce qu"ils disent, Coran Lâcheté politique, France, Islam, Phillipe Couillard, Politique, Quebec, SociétéLaisser un commentaire

Je vous invite è faire connaître vos commentaires.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s