Histoire: Lashkar-e-Toiba Attaques terroristes


Mise au point

SOS  M^me ici à Granby, Qc Sirien n’est fait?

Si vous l’avez déjà écouté passez à la vidéo suivante.

Liste complète des attaques terroristes

Voir nouvelle section : Vaincre peurs et phobies gratuitement.

  • Drapeau de l'Inde 13 décembre 2001 – Un attentat suicide au Parlement indien à New Delhi par des organisations terroristes islamistes basées au Pakistan, Jaish-e-Mohammed et Lashkar-e-Toiba, vise à éliminer les plus hauts dirigeants de l’Inde et causer l’anarchie dans le pays : 7 morts et 12 blessés11.
    • Drapeau de l'Inde 30 mars 2002 – Attaque sur le temple Raghunath.
    • Drapeau de la Tunisie 11 avril 2002 – Attentat suicide qui vise la synagogue de la Ghriba à Djerba, en Tunisie : 19 morts et 30 blessés.

2117

Lashkar-e-Toiba 

Salafisme djihadiste  le rattachement au Pakistan de l’État majoritairement musulman du Jammu-et-Cachemire

1981
Hafiz Mohammad Saeed
Pakistan(Cachemire)

attaques suicides, attaques des forces armées indiennes

> 1 000 [1]
Al-Qaïda, Jaish-e-Mohammed[1]

Canada, États-Unis, Royaume-Uni, Australie, Inde

Le Lashkar-e-Toiba[note 1] (ourdou : لشکرطیبہ, LeT, « Armée des pieux ») est un mouvement islamiste pakistanais armé. L’organisation est placée sur la liste officielle des organisations terroristes du Canada[2], des États-Unis[3], de l’Australie[4], du Royaume-Uni[5], de la Russie[6] et de l’Inde[7]. Elle est considérée par l’ONU comme proche d’Al-Qaïda et à ce titre sanctionnée par le comité créé par la résolution 1267 (1999)[8].

Histoire

Cette organisation a été créée en 1981 par Hafiz Mohammad Saeed dans la province du Kunar en Afghanistan pour lutter contre le régime communiste qui régnait alors à Kabul. Au fil des ans, elle a développé des liens très étroits avec Al-Qaïda et les talibans. Quand « Lashkar-e-taiba » a déménagé dans les années 1990 au Cachemire — à Lahore, dans l’Est du Pakistan — pour s’engager dans « la guerre de libération » de la province que se disputent l’Inde et le Pakistan, elle a bénéficié de l’aide d’Al-Qaïda et des talibans pour « services rendus » en Afghanistan.

En 2010, son objectif principal est le rattachement au Pakistan de l’État majoritairement musulman du Jammu-et-Cachemire, qu’il considère occupé par l’Inde.

Dans ce contexte géopolitique, le mouvement a longtemps bénéficié de la bienveillance du Pakistan et de l’aide de ses puissants services de renseignements, le pays étant opposé à la présence indienne dans la région disputée du Cachemire, à l’origine de deux des trois guerres qui ont opposé les deux pays voisins. Le Lashkar-e-Toiba est officiellement interdit au Pakistan depuis 2002[9], bien qu’il n’ait jamais été accusé d’avoir perpétré des attentats dans ce pays.

Son fondateur, le Pakistanais Hafiz Mohammad Saeed, a combattu brièvement l’Armée rouge en Afghanistan au côté des moujahidines dans les années 1980, mais il a assuré avoir quitté le mouvement peu de temps avant son interdiction, pour créer une fondation de charité islamique, la Jamaat-ud-Dawa considérée comme la vitrine politique légale du LeT, officiellement interdite au Pakistan. Elle s’est montrée très active pour les victimes du puissant séisme de 2005 dans le Cachemire pakistanais.

Attentats attribués à l’organisation

L’Inde l’accuse enfin de plusieurs attentats et attaques perpétrés ces dernières années, au Cachemire indien ou ailleurs. Elle le met nommément en cause lors des attentats de Bombay, en novembre 2008[10]. Le dimanche 7 décembre, les militaires pakistanais procèdent à plus d’une dizaine d’arrestations dont celle de Zaki-ur-Rehman Rakvi qui serait le chef opérationnel du Lashkar-e-Toiba. Toutefois, le Pakistan n’entend pas livrer les suspects à l’Inde[11]. Le président du Pakistan, Asif Ali Zardari confirme ses intentions dans une déclaration au Figaro : « Le Pakistan s’engage à poursuivre, arrêter, juger et punir quiconque est impliqué dans l’horrible massacre de Bombay.(…) Comme il l’a montré lors des raids commencés le 7 décembre et des arrestations qui ont suivi (contre les camps et les militants islamistes du Lashkar-e-Taiba, NDLR du Figaro), le Pakistan agira contre tous les acteurs non étatiques de ce type et les traitera pour ce qu’ils sont : des criminels, des terroristes, des assassins »[12]. Le Lashkar-e-Toiba dément toutefois toute participation aux attentats de Bombay[13]. Mais le 12 février 2009, le gouvernement pakistanais, par la voix du directeur du ministère de l’Intérieur, Rehman Malik, admet que les attentats ont été préparés au Pakistan et qu’un important commandant du Lashkar-e-Toiba, arrêté en décembre 2008 en est un des instigateurs[14].

Le Lashkar-e-Toiba est aussi soupçonné d’avoir mené à Lahore au Pakistan le 3 mars 2009 l’attentat contre les membres de l’équipe sri lankaise de cricket[15],[16] qui fait 5 morts dans leur entourage.

Notes et références

Notes

  1. L’orthographe Lashkar-e-Taiba est aussi utilisée.

Références

Informations bibliographiques sur Lashkar-e-Toiba

Danger imminent (Clear and Immediate Danger)

Nécessité

trouve son expression la plus adéquate dans cette acception sous la forme du terme état de nécessité. Quiconque commet un acte délictueux ou criminel dans le dessein d’échapper à un danger imminent ou à un péril appréhendé, ou jugé tel, tout en espérant protéger ses intérêts légitimes ou ceux d’autrui peut invoquer l’état de nécessité, si certaines conditions sont réunies.

La nécessité, selon Platon reflète l’inexorable ; selon ce dialogue, la nécessité s’oppose au plein gré.

Enjeux de la contingence par rapport à la nécessité

La contingence, possibilité qu’une chose arrive ou n’arrive pas, s’oppose à la nécessité (est nécessaire ce qui ne peut pas ne pas être).

Exemple : le propriétaire du Sorrento’s Pizza m’a battu, mais il aurait pu ne pas me battre si les conditions globales avaient été un peu différentes (Est prouvé).

S’il aurait pu ne pas me battre : en quoi y avait-il nécessité de le faire ? En quoi peut-il invoquer la force nécessaire, qui n’est pas droit et en quoi pourrait-il prouver un danger imminent menaçant sa vie, sa liberté ou sa possession?

Force n’est pas droit,

autrement dit on ne peut pas se faire justice soi-même en usant de la force pour pouvoir se rétablir dans son bon droit.

ET,

Code de déontologie des policiers du Québec

Loi sur la police (chapitre P-13.1, a. 127)

SECTION  II
LES DEVOIRS ET NORMES DE CONDUITE DU POLICIER

5.  Le policier doit se comporter de manière à préserver la confiance et la considération que requiert sa fonction.

42 pays à majorité musulmane

Afganistan 99% 30,8M, Albanie 75% 2M, Algérie 99% 37,5M, Arabie 100% 30M, Azerbaïjan 64,7% 8,5M, Bareïn 81,2% 1M, Bangladesh 90% 146,5M, Bosnie Herzégovine 70% 1,55M, Brunei 67% 270K, Burkina Faso 65%10,7M, Comores 100% 338K, Djibouti 97% 853K, Égypte 94,7% 80M, Émirats arabes unis 96% 3,5M, Érytrhé 85% 5,2M, Gambie 95,3% 1,66M, Guiné 84,2% 8,6M, Indonésie 88,1% 204M, Irak 98,9% 74,8M, Iran 99,6% 74,8M, Jordanie 98,8% 6,3M, Kazakhstan 70,2% 12,4M, Kirghistan 88,8% 4,9M, Kosovo 91,7% 2,1M, Koweït 86,4% 2,6M, Liban 59,7% 2,5M, Libye 96,6% 6,3M, Malaisie 80% 17,1M, Maldives 98,4% 309K, Mali 92,4% 12,3M, Maroc 99,9% 34,2M, Mauritanie 99,2% 3,3M, Niger 98,3% 15,6M, Oman 87,7% 2,5M, Ouzbékistan 96,5% 26,8M, Pakistan 96,4% 178M, (Palestine 97,5% – 7M 97,3% Gaza, 75% Cisjordanie), Sénégal 96,9% 12,3M, Sierra Leone 72% 4,1M, Somalie 98,6% 9,2%, Soudan 97% 34,2M, Syrie 92,8% 20,8M, Tadjikistan 100% 7M, Tchad 55,7% 6,4M, Tunisie 99,1% 10,3M, Turkménistan 93,3% 4,8M, Turquie 98,6% 74,6M, Yémen 99% 24M, Moyen-Orient et Afrique du Nord 92,3% 321,8M.

new2Financement participatif

Je me bats pour des choses importantes. Aidez-moi. Si vous avez des questions : Serge-Carmel Bourget (450) 372-4272 ou serge.bourget@icloud.com

Je vous invite è faire connaître vos commentaires.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s