Histoire de ma vie (Humour Québécois) 103


Suivez cette série vidéo. Je n’y cacherai rien. Je dirai tout ce qui ne se dit pas ici au Québec, de plus en plus et de mieux en mieux. Je publierai même les Bloopers! et les noms, Wow! On va s’amuser.

Mise en garde!

Mes livres

N’oubliez pas: Il vous est interdit de RT http://wp.me/p4rGWh-388

Cover-06 - copieSur une note humoristique puis statistique. Tiré de mon avant dernier livre: Le chêne, la rose et l’abeille en sous titre (J’irai chier dans vos tombes) une mise en perspective de l’abus des personnes âgées en résidences spécialisées.

Achetez

Laundry

Résidences Laundry (Machine)

10 astuces pour laver les vieilles et les vieux de leurs maigres revenus manière économique

Ce que j’ai appris des trois ans où j’ai vécu en résidence pour personnes âgées dans la ville des animaux rares. Plus dans la ville que dans le zoo.

Le 6 novembre 2015 Rédigé par Serge-Carmel Bourget

Partagez sur Facebook !Partagez sur Twitter ! Envoyez à un ami

Même si j’en traite avec humour au début, l’abus des personnes âgées est un sujet plus que sérieux. Tout de suite après cette parodie de lessive, prenez le temps de consulter certaines statistiques révélatrices de ce cancer mortel pour notre société, car une société qui ne respecte pas ses aînés est vouée à la destruction de toutes ses valeurs. Vous verrez plus loin que la problématique est plus qu’amplifiée par la lâcheté de l’ensemble de la société, gouvernements, institutions, organismes, professionnels, entre autres. Les familles suivent l’exemple. Qu’ont-ils à perdre.Aucun risque. Personne n’écoute les vieux abusés. On s’en fout. Ils vont mourir bientôt. Tu euthanasieras plus vite ? Bande de sales lâches.

Que l’on ait besoin d’utiliser sa machine à laver les vieilles et les vieux (Laundry Machine) qu’une seule fois par semaine ou tous les jours, le poste entretien des vieilles et des vieux tient une part importante dans le budget d’un foyer pour personnes âgées. Savez-vous qu’en moyenne une résidence pour personnes âgées effectue 220 lessives de portefeuilles de vieilles et les vieux par an ? Cela correspond à une consommation d’environ 26 litres de lessive de porte-monnaie de vieilles et les vieux liquides ou 40 kg de lessive de porte-monnaie de vieux en poudre, auxquels s’ajoutent 13 000 litres d’eau et 230 kWh d’électricité. Donc non, il n’y a pas de petite économie ! D’autant plus qu’il est facile de laver les vieux de manière plus économe.

Voici 10 astuces pour y arriver.

Comment faire des économies à chaque lessive de porte-monnaie de vieux ?

Ce qu’il faut garder en tête c’est que pour moins dépenser inutilement – profits obligent – il faut choisir le bon programme selon les besoins des vieilles et des vieux à laver.

1. Laver à froid

Pour une vieille ou un vieux « normalement » sales, il devient inutile d’utiliser une eau trop chaude : le résultat ne sera pas forcément meilleur une fois poché(e). Par contre, la consommation d’électricité est bien supérieure ! On estime qu’à 60°C, 80 % de l’énergie de la (Laundry Machine) sert à chauffer l’eau.

En d’autres termes, en lavant votre vieille ou votre vieux à 30°C au lieu de 60°C, vous faites une économie d’énergie de plus de 60 %. Et en plus des économies sur la facture d’électricité, le lavage à froid présente d’autres avantages : les couleurs de la vielle ou du du vieux restent plus éclatantes plus longtemps, la vielle oy le vieux sort moins froissé et les taches ont moins tendance à s’incruster.

Il existe des lessives conçues pour le lavage de vieilles et de vieux à froid, particulièrement efficaces à basse température.

2. Ne pas avoir la main lourde sur le détergent

Un surdosage de lessive de porte-monnaie de vieux fait consommer plus d’énergie à l’appareil la (Laundry Machine). Celle-ci continuera de rincer tant qu’elle détectera de la mousse de vieille ou de vieux, logique ! En outre, trop de lessive de porte-monnaie de vieux aura un impact encore plus néfaste sur l’environnement : les tensio-actifs présents dans les lessives atterrissent dans les stations d’épuration des égouts (eaux usées) et sont difficiles à diluer.

Dans tous les cas, respectez les dosages indiqués.

3. Pas de prélavage…

Oubliez le prélavage, devenu inutile avec les (Laundry Machines) à laver nouvelle génération, la descendance (Laundry Machine) mise à jour 2.0 Il n’aura pour conséquence qu’une consommation excessive d’eau. En se passant de prélavage, on peut économiser aisément 15 % d’énergie supplémentaire !

4. … mais un recours au programme « économies d’énergie »

Le programme éco ou bio que l’on trouve sur certains modèles de lave-linge (Laundry Machine)  diminue la température de l’eau tout en allongeant légèrement le cycle. Il permet en moyenne une économie d’électricité de 30 à 45 %, ce qui est loin d’être négligeable sur des milliers de vieilles et de vieux.

5. Faire tourner une machine pleine

Attendez d’avoir suffisamment de vieilles et de vieux pour utiliser votre (Laundry Machine) à pleine charge, en évitant tout de même de tasser les vieilles et les vieux. D’ailleurs, si vous devez acquérir une nouvelle (Laundry Machine), choisissez là en fonction de vos besoins réels. Pour les personnes vivant seules, une (Laundry Machine) d’un contenu de 3 à 4 kg suffit. À partir de 2 personnes, une (Laundry Machine) d’une capacité de 5 kg minimum est nécessaire. En choisissant une capacité supérieure à vos besoins, vous risquez d’avoir du mal à la remplir !

6. Entretenez votre (Laundry Machine)

Une (Laundry Machine) à laver entartrée consomme davantage d’énergie. Pour qu’elle fonctionne de manière optimale, il est nécessaire de l’entretenir. Détartrez-la régulièrement, car le calcaire est l’ennemi n°1 de tous les (Laundry Machine) la tarte, non… le tartre est dangereux pour une (Laundry Machine). s’en préventif, en ajoutant du vinaigre blanc dans le bac à adoucissant à chaque lavage – et pas de laine d’acier dans le tuyau de renvoie – si la machine est déjà entartrée, mettez 1/2 L de vinaigre blanc dans le tambour et faites tourner un cycle court à 30°C

7. Utiliser le programme « départ différé »

Profitez des heures creuses pour faire tourner votre (Laundry Machine), et votre sèche-vieux si vous en possédez un. Ou accrochez les vielles et les vieux sur la corde à vieux. Ça leur fera prendre l’air.

8. Sécher son vieux de manière économique

Pour sécher sa vieille ou son vieux, l’option la plus économique est… de se passer de sèche-vieux ! Ainsi, laissez sécher la vieille ou le vieux à l’air libre si vous le pouvez et choisissez un essorage à vitesse élevée pour détrousser au maximum la vieille ou le vieux d’eau. Cependant, il n’est pas toujours possible de faire l’impasse sur le sèche-vieux aussi, voici quelques conseils pour minimiser les dépenses liées à son utilisation :

Assurez-vous que votre vieille ou votre vieux est parfaitement essoré ; moins il contiendra d’eau, moins le temps de séchage sera long ;

Ne faites tourner votre sèche-vieux que s’il est totalement plein ;

Nettoyez le plus souvent possible le filtre anti-couches-peluches;

Profitez de l’option « départ différé » pour démarrer le séchage en heures creuses ;

Si vous avez un nouveau sèche-vieux, optez pour un appareil à contrôle électronique arrêtant automatiquement le cycle dès que la vieille et le vieux est sec ;

Si le sèche-vieux est doté de capteurs électroniques, n’utilisez pas d’adoucissant lors du lavage : les capteurs électroniques situés dans le tambour pourraient s’encrasser ; ) Ça vous coûterait plus cher par vielles ou vieux):

Installez le sèche-vieux dans un endroit ventilé ; laissez une porte ou une fenêtre ouverte.

Astuce pour un séchage plus rapide. ( WOW… économies. Encore plus de fric ! )

Introduisez une serviette éponge et une balle de tennis dans votre sèche-vieux : la serviette absorbera l’humidité pendant que la balle de tennis fera mieux circuler l’air entre les vêtements. $$$

9. Se procurer une machine à laver AAA

Grâce aux innovations (capteurs électroniques, essorage optimisé, capacité variable…), les lave-vieux les plus récents de classe AAA réalisent jusqu’à 44 % d’économie d’électricité et 50 % d’économie d’eau. $$$ En outre, ils disposent de charges plus importantes par rapport aux modèles d’il y a 10 ans (classe CCC). Comptez alors 40L de consommation d’eau pour 6kg de linge contre 80L pour 4kg de linge il y a 10 ans. %%%

Pour 5 kg de vielles ou de vieux (colon 60°C) et à raison de 4 cycles par semaine, sur la base 1 kWh = 0,11 $ TTC et 1 m3 = 3 $ TTC, la consommation d’un lave-vieux de 10 ans (Classe CCC) revient à 72,16 $/an contre 41,91 $/an pour un lave-vieux de classe AAA nouvelle génération-laundry, soit une économie de 30,25 $/an (eau + électricité).

10. Faire des économies sur la lessive de porte-monnaie de vieux

Enfin, dernière astuce pour faire des économies à chaque lessive de porte-monnaie de vieux : réalisez vous-même votre propre lessive de porte-monnaie de vieux. Ce sera non seulement plus économique, mais également beaucoup plus écologique !

STATISTIQUES RÉVÉLATRICES

Au Québec, les chiffres parlent d’eux-mêmes…

A. Entre 10 % à 15 % des aînés auraient été victimes d’abus. Cela équivaut à près de 150 000 personnes et de ces cas, 80 % d’entre eux ne sont malheureusement jamais signalés ou même détectés personnellement je crois que ces chiffres sont trop conservateurs.

B. 20 % des femmes versus 13 % des hommes sont victimes d’abus de la part d’un de leurs enfants

C. 75 % des aînés maltraités connaissent leur agresseur et pour le tiers d’entre eux, il s’agit d’un membre de la famille C’est donc que 50% ayant beau connaitre leurs agresseurs ne trouvent tout simplement pas l’aide dont ils ont besoin. Beaucoup de ces abus sont faits en résidence pour personnes âgées. Vol, vandalisme, extorsion, menace, intimidation, négligence, rudesse, violation de l’intimité, attente à la pudeur, non-respect des lois, règle et code de construction, comme de comptabilité.

D. 70 % des victimes âgées sont plus souvent agressées dans un lieu privé que l’ensemble des victimes aussi en milieu public. Détrompez-vous. Il suffit d’être actif pour s’en rendre compte.

E. 60 % des abus dénoncés par les aînés sont d’ordre financier Imaginez donc que la raison de cette statistique est tout simplement que c’est la dernière limite qu’ils peuvent supporter.

F. 80 % des fraudes commises par téléphone visent les personnes âgées de 60 ans et plus Et Bell Canada se permet de facturer sur votre compte de téléphone directement certaines de ces fraudes. Quand on signe des ententes avec la maffia de Singapour, de quelle sorte de morale peut-on se vanter, de quel code d’éthique ?

G. Près de la moitié des personnes âgées qui se suicident sont âgées de plus de 65 ans

MALTRAITANCE

Mauvais traitements, abus, maltraitance, violence, négligence… Les mots pour décrire les différents niveaux d’abus sont nombreux, et les définitions également. Bien que celle du nouveau Petit Robert de la langue française figure et donne le ton en page d’accueil, c’est la définition de mauvais traitements proposée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui est souvent reprise par les intervenants et dans la documentation traitant du sujet : « Tout acte isolé ou répété, ou encore une absence d’intervention appropriée qui se traduit dans toute relation de confiance et cause un préjudice ou une détresse chez la personne aînée. » On m’a poussé au suicide plusieurs fois. Heureusement, je ne voulais pas vraiment mourir.

DIFFÉRENTS TYPES, DIFFÉRENTS INDICATEURS

La maltraitance peut se manifester sous plusieurs formes et souvent, elle sait se faire très subtile…

Abus physique

Il s’agit d’atteintes physiques ou de blessures infligées volontairement. L’abus peut prendre la forme d’agressions physiques ou sexuelles, de comportements violents et de privation d’éléments essentiels au bien-être physique.

Exemples

A. Gifles (on ne me gifle pas. On me gèle. C’est moins risqué.)

B. Coups (On ne me frappe pas. On m’isole. C’est moins risqué.)

C. Interventions médicales inappropriées ou injustifiées (J’ai décrit et dénoncé avec moult détails les abus médicaux dont j’ai eu à souffrir et dont je souffrirai jusqu’à la fin de mes jours. J’ai appelé à l’aide de toutes les manières possibles. Tous les organismes sans exception, plus de cent politiciens, l’ensemble des médias, plus de deux cents artistes, des organisations internationales. DE LA MERDE. Des lâches en très grande majorité au Québec. Et pourtant je n’ai pas la langue dans ma poche. Et pourtant je sais m’exprimer en joual comme en Français et en Anglais. Imaginez donc les pauvres petites vieilles tremblantes devant un simple regard… Des tas d’organismes, des cas types, de grosses subventions, mais au niveau résultats ça ne vaut rien.)

D. Secousses (de la provocation oui. À la clinique Denisson, une affreuse balayeuse toucheuse de poussières absentes, qui espionne vos données personnelles sur l’écran de la secrétaire, en relevant les yeux sur vous avec mépris, défi et haine. J’ai porté plainte au docteur Ménéar. C’est tout juste s’il ne m’a pas ri au visage, le pauvre. S’il savait combien de mépris j’ai affronté dans ma vie depuis l’âge de trois ans et que c’est uniquement par choix que je ne me choque jamais vraiment.)

E. Brûlures (des cellules de mon cerveau, non pas les cognitives heureusement, mais elles sont quand même brûles à jamais et j’ai des muscles qui ne répondent plus. Mais qui ça intéresse ici au Québec ? Des lâches mur à mur.)

F. Poussées (on a pas besoin de me toucher quand on est à quatre et armées. Quand même. Je ne suis pas débile à ce point.)

G. Abus psychologique (ici, prenez le temps de lire les plus de 400 pages de ce livre et vous en aurez une bonne description de ce qu’est l’abus psychologique.)

Il s’agit d’atteintes à la personne dans sa valeur en tant qu’individu. L’abus se situe au niveau des attitudes et des comportements.

Exemples de maltraitance

Rejet

A. Dévalorisation des idées, valeurs ou sentiments de l’aîné (mon fils, ma bru, ma psy, les policiers de Granby, mon avocate, deux juges, mon ex, etc.)

B. Création d’un sentiment d’inutilité (Bien essayé)

C. Comportement inadéquat qui porte atteinte à l’identité, à la dignité et à la confiance de l’aîné (au maximum)

D. Parodie et infantilisation (tout le monde ou presque. Il n’y a qu’à écouter les tons de voix. Veux-tu aller faire dodo ?)

E. Création d’un sentiment de terreur ou de peur extrême chez l’aîné (J’ai vécu barricadé durant des mois parce qu’on s’introduisait sans permission chez moi.)

F. Intimidation, menace (avec ton dossier médical, tu sais…)

G. Isolation de l’aîné, espace vital et cercle social limités (Refus de support financier en période de grand besoin)

Abus financier

Il s’agit d’une mauvaise utilisation des ressources financières et matérielles de l’aîné. (Retrait de $1000.00 de mon compte bancaire. Retrait de $835.00 non autorisé. Saisis d’un dépôt $290.00 par Vidéotron, sans jugement. Coupure malintentionnée de ma ligne téléphonique par un des agents de Bell Canada, vingt coupures de mon service Internet. Un an pour résoudre un mauvais affichage de mon nom en «Dry Loop» toujours par Bell)

Exemples

A. Vol d’argent, de chèques de pension ou d’autres biens [on exige de l’aîné un retrait à la banque pour payer ses comptes… et on ne les paie finalement pas.]

B. Vente de la maison ou d’un autre bien sans permission [on décide de vendre l’auto de l’aîné, car on considère qu’il n’en a plus besoin.]

C. Utilisation frauduleuse d’une procuration. [On retire des montants d’argent du compte bancaire de l’aîné pour se payer divers biens personnels : télévision, voyage, ameublement, etc.]

D. Non-remboursement de l’argent emprunté [« Je t’ai déjà remboursé, tu ne t’en souviens pas…tu dois faire de l’Alzheimer! »]

E. Dédommagement excessif pour biens ou services rendus [« J’ai décidé de prendre de l’argent pour payer mon renouvellement de plaque. Avec tout ce que je fais pour toi, c’est juste normal! »]

F. Partage de la maison de l’aîné sans assumer une juste part des frais [« Je n’ai pas besoin de payer pour rester chez vous, je prends soin de toi! »]

G. Préparation forcée de chèques en blanc pour son propre profit [« Je vais faire des courses et j’ignore combien cela coûtera. Signe-moi un chèque en blanc et j’inscrirai sur place le montant. » On conserve ensuite une partie de cet argent pour soi.]

H. Refus à l’accès à l’information financière [« Tu n’as pas besoin de te préoccuper pour la gestion de tes comptes. Je m’en occupe, fais-moi confiance! »]

Abus verbal

Il s’agit de tout ce qui porte atteinte à autrui, à travers les mots ou la contrainte.

Exemples

A. Chantage (Si tu ne te la fermes pas, on va te renier ou te faire enfermer.)

B. Paroles blessantes (tu es le plus grand Bull Shitter que je connaisse. «Je suis pourtant un excellent vendeur, ce qui est très différent»)

C. Propos dégradants (ostie de chien sale.)

D. Insulte (comment ça se fait que tu n’arrives pas. Moi j’ai une marge de crédit.)

E. Infantilisation (tu ne me parleras pas de même.)

F. Haussement inapproprié de la voix (des cris et des bêtises qui durent cinq minutes)

Négligence

La négligence consiste en l’omission volontaire ou involontaire de la part de la personne qui dispense, de façon bénévole ou non, des soins nécessaires à une personne âgée.

Exemples

A. Vêtements souillés, manquants ou inappropriés pour la saison

B. Apparence générale négligée

C. Environnement dangereux (encombrement de lieux, escaliers non sécuritaires, chauffage défectueux, risque de feu, mauvais entretien)

D. Privation d’items nécessaires au quotidien (Intrusion dans mon appartement de la rue St-Jacques. Mes verres de corrections disparaissent.)

E. Mauvaises conditions de vie sanitaires (on bouche ma cuvette avec du papier brun dont seuls les employés de la résidence se servent.)

F. Malnutrition, déshydratation, perte de poids (J’ai dû envoyer une mise en demeure à ma famille parce que je manquais de nourriture.)

G. Hygiène personnelle douteuse (Critiques méprisantes)

H. Absence de soins médicaux et dentaires appropriés

I. Prothèses inadéquates (dentier, appareil acoustique, lunettes… On avait honte de moi les deux seules fois où l’on m’a amené au restaurant)

J. Administration incorrecte ou absente de la médication prescrite (J’ai eu beau dire que je manquais d’argent pour mes médicaments artériels, on m’a laissé atteindre 200/190. Même mon médecin de famille a refusé de me soigner, a réduit ma dose qui pourtant fonctionnait à merveille depuis plus de deux ans, y prenant même plaisir. Asti de chien!)

K. Supervision inadéquate (J’ai eu beau dire que je paralysais totalement plusieurs fois par semaine. Personne n’appelait pour prendre de mes nouvelles. J’ai chié du sang pendant huit mois et j’ai dû me débrouiller tout seul.)

L. Absence d’aide et de relations amicales (ça, je m’en fout. Je suis capable de me faire des amis chaque jour, lorsque je puis me déplacer, par contre.)

M. Absence de moyens de transport (prends l’autobus)

N. Réduction de l’activité physique et mentale (on m’a servi des médicaments inappropriés en me mentant et ça m’a plongé dans une confusion quasi totale durant des mois. Merci aux huppés docteurs de merde.)

CONSEILS GÉNÉRAUX DE PRÉVENTION

A. Être bien organisé et conserver vos possessions personnelles en ordre. Faire savoir à votre entourage que vous gardez un œil sur vos possessions. (Oui, lorsque j’ai commencé à me défendre, on m’a fait enfermer prétendant que j’étais dangereux. Sans aucune preuve.)

B. Conserver votre argent à la banque et non à la maison. (Oui, mais il faut tout de même en garder un peu et quand les gens s’introduisent chez vous durant votre absence et que la police refuse de prendre vos plaintes, un concept de complicité s’installe de lui-même.)

C. Adhérer au dépôt direct et ainsi faire déposer toutes vos sources de revenus directement dans votre compte bancaire. (Il m’a fallu fermer mon compte bancaire et donc canceller mon dépôt direct pour quelque temps.)

D. Produire un mandat en cas d’inaptitude chez le notaire. Vous vous assurez ainsi que les papiers sont en règle et qu’ils sont en sécurité. (Pas besoin de mandat, ou de tutelle. Il suffit d’un psy malhonnête qui fournit un prédiagnostic à votre famille. Ça court les rues.)

E. Prendre l’habitude de vous affirmer positivement et de faire valoir vos droits. (Je n’ai aucun problème à ce niveau, mais on se sert de ma franchise pour me dire dangereux alors que je n’ai aucun historique de violence depuis plus de 40 ans.)

F. Effectuer vos prêts d’argent par chèque et non en argent; on laisse ainsi des traces. Prévoyez par écrit les modalités de remboursement.

G. Prendre vous-mêmes les décisions qui vous concernent. (Oui, j’ai dû emprunter à un usurier pour manger. Pas d’problème avec les menaces. Je sais me défendre. Mais ça n’est pas le cas de la plupart des personnes âgées.)

H. Ne prenez pas de décisions hâtives sous l’influence ou la pression d’une personne, et ce même si elle paraît gentille. En cas de doute, prenez le temps de consulter une personne compétente en qui vous avez confiance. N’hésitez pas à demander de l’aide. (Non, mais là… qui est-ce qui infantilise ?)

I. Lisez attentivement et assurez-vous de bien comprendre un document avant de le signer. (Non, mais là… qui est-ce qui infantilise ?)

J. Fiez-vous à votre instinct. Soyez à l’écoute de vos signaux d’alarme. Votre petite voix intérieure se trompe rarement. (Non, mais là… qui est-ce qui infantilise ?)

PISTE À SUIVRE POUR UNE INTERVENTION PRÉLIMINAIRE

A. Offrir une écoute à la personne afin qu’elle puisse faire le point sur sa situation de mauvais traitements (À l’aide juridique, on méprise carrément les vieux. Les avocats refusent de se battre pour les principes et demandent des preuves béton, des certitudes de gagner. C’est absolument de la lâcheté.)

B. Aider à préciser les solutions que la personne entrevoit (tout le monde s’en fout. Je me plains à ma famille. Pas d’aide. Je me plaints aux policiers. Pas d’aide. Je me plaints aux superviseurs. Pas d’aide. Je me plains au barreau du Québec, à la déontologie policière, au conseil de la magistrature au protecteur du citoyen. Pas d’aide. Il ne me reste que mon talent d’artiste écrivain.)

C. Donner de l’information sur les ressources disponibles (Qu est-ce que ça donne ?)

D. Aider à préciser les démarches que la personne est prête à faire (Qu est-ce que ça donne ? Je les ai toutes faites.)

  1. Recommander la personne aux différentes ressources requises (lesquelles ? Y en a-t-il que je n’ai cherché à contacter ?)

N’oubliez pas que je me bât contre un système de justice abusif, que parce que je dénonce les abus dans notre société Québécoise, j’ai été battu, roué de coup s de pied, à Granby, au Québec, juste parce que je n’ai pas la langue dans ma poche.

 

Danger imminent (Clear and Immediate Danger)

Nécessité

trouve son expression la plus adéquate dans cette acception sous la forme du terme état de nécessité. Quiconque commet un acte délictueux ou criminel dans le dessein d’échapper à un danger imminent ou à un péril appréhendé, ou jugé tel, tout en espérant protéger ses intérêts légitimes ou ceux d’autrui peut invoquer l’état de nécessité, si certaines conditions sont réunies.

La nécessité, selon Platon reflète l’inexorable ; selon ce dialogue, la nécessité s’oppose au plein gré.

Enjeux de la contingence par rapport à la nécessité

La contingence, possibilité qu’une chose arrive ou n’arrive pas, s’oppose à la nécessité (est nécessaire ce qui ne peut pas ne pas être).

Exemple : le propriétaire du Sorrento’s Pizza m’a battu, mais il aurait pu ne pas me battre si les conditions globales avaient été un peu différentes (Est prouvé).

S’il aurait pu ne pas me battre : en quoi y avait-il nécessité de le faire ? En quoi peut-il invoquer la force nécessaire, qui n’est pas droit et en quoi pourrait-il prouver un danger imminent menaçant sa vie, sa liberté ou sa possession?

Force n’est pas droit,

autrement dit on ne peut pas se faire justice soi-même en usant de la force pour pouvoir se rétablir dans son bon droit.

ET,

Code de déontologie des policiers du Québec

Loi sur la police (chapitre P-13.1, a. 127)

SECTION  II
LES DEVOIRS ET NORMES DE CONDUITE DU POLICIER

5.  Le policier doit se comporter de manière à préserver la confiance et la considération que requiert sa fonction.

Mes livres

42 pays à majorité musulmane

Afganistan 99% 30,8M, Albanie 75% 2M, Algérie 99% 37,5M, Arabie 100% 30M, Azerbaïjan 64,7% 8,5M, Bareïn 81,2% 1M, Bangladesh 90% 146,5M, Bosnie Herzégovine 70% 1,55M, Brunei 67% 270K, Burkina Faso 65%10,7M, Comores 100% 338K, Djibouti 97% 853K, Égypte 94,7% 80M, Émirats arabes unis 96% 3,5M, Érytrhé 85% 5,2M, Gambie 95,3% 1,66M, Guiné 84,2% 8,6M, Indonésie 88,1% 204M, Irak 98,9% 74,8M, Iran 99,6% 74,8M, Jordanie 98,8% 6,3M, Kazakhstan 70,2% 12,4M, Kirghistan 88,8% 4,9M, Kosovo 91,7% 2,1M, Koweït 86,4% 2,6M, Liban 59,7% 2,5M, Libye 96,6% 6,3M, Malaisie 80% 17,1M, Maldives 98,4% 309K, Mali 92,4% 12,3M, Maroc 99,9% 34,2M, Mauritanie 99,2% 3,3M, Niger 98,3% 15,6M, Oman 87,7% 2,5M, Ouzbékistan 96,5% 26,8M, Pakistan 96,4% 178M, (Palestine 97,5% – 7M 97,3% Gaza, 75% Cisjordanie), Sénégal 96,9% 12,3M, Sierra Leone 72% 4,1M, Somalie 98,6% 9,2%, Soudan 97% 34,2M, Syrie 92,8% 20,8M, Tadjikistan 100% 7M, Tchad 55,7% 6,4M, Tunisie 99,1% 10,3M, Turkménistan 93,3% 4,8M, Turquie 98,6% 74,6M, Yémen 99% 24M, Moyen-Orient et Afrique du Nord 92,3% 321,8M.

new2Financement participatif

Je me bats pour des choses importantes. Aidez-moi. Si vous avez des questions : Serge-Carmel Bourget (450) 372-4272 ou serge.bourget@icloud.com

Je vous invite è faire connaître vos commentaires.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s