Islam et Occident : une petite histoire du «choc des civilisations» http://wp.me/p4rGWh-3qn


Voir mon article sur Justin Trudeau qui dit d’«utiliser» le «MOT» FÉMINISTE

Donnez-vous quelques instants pour rire

1FIGAROVOX/ANALYSE – Face à l’afflux de migrants en Europe, Claude Sicard analyse les possilbles répercussions sur «civilisation occidentale» de sa confrontation à la «civilisation musulmane».

Claude Sicard est l’auteur des livres Le face à face islam chrétienté: quel destin pour l’Europe?

et L’islam au risque de la démocratie, préface de Malek Chebel, Ed F.X de Guibert


L’arrivée massive en Europe de nouveaux immigrants tout au cours de l’année 2015, et les agressions sexuelles du 31 Décembre à Cologne qui s’en sont suivies, marquent, soudain, très fortement les esprits des Européens. Chacun à présent s’interroge sur le problème du «choc des cultures», et les articles dans la presse se multiplient, les médias selon leurs options politiques se voulant les uns rassurants, les autres alarmistes. Dans le Figaro du mercredi 20 janvier, le sociologue Mathieu Bock-Coté nous dit, à propos de la politique de la chancelière allemande: «On ne fait pas entrer dans un pays des centaines de milliers de personnes aux mœurs différentes sans provoquer un choc culturel, si on préfère, un choc de civilisation, avec une partie d’entre eux». Le mot est donc lâché: choc de civilisation! A-t- on affaire, ou pas, à un choc de culture, ou plus précisément de civilisation? Telle est, effectivement, la question qui se pose, et alors le recours aux enseignements des anthropologues s’impose. L’anthropologie est, en effet, la discipline qui se propose d’étudier comment des êtres humains vivent ensemble, comment des groupes dans une société interagissent les uns sur les autres.

Malheureusement, cette branche des sciences humaines est trop peu enseignée encore en France, et les commentateurs de l’actualité en souffrent. Avec le développement de l’islam dans nos sociétés, c’est une nécessité, aujourd’hui, de se pénétrer profondément des enseignements des chercheurs dans cette passionnante discipline, une discipline qui permet de jeter sur les événements actuels un éclairage incomparable..

On assiste, en effet, à la confrontation difficile, à présent, dans les pays de la vieille Europe, de deux civilisations distinctes, l’une que l’on nomme la civilisation occidentale, l’autre la civilisation musulmane. Ce sont deux civilisations qui s‘opposent: elles ont chacune leurs spécificités, leur identité, leur façon de penser et de voir le monde, et leur propre histoire. Deux civilisations qui n’ont pas cessé, si l’on veut bien se le remémorer, de se combattre depuis près de 14 siècles.

Il faut, tout d’abord, bien se pénétrer de la signification profonde du mot «civilisation», puis prendre conscience de ce qui oppose profondément ces deux mondes. Le concept de civilisation est extrêmement difficile à appréhender: on se borne généralement aux signes extérieurs, des signes aisément appréhensibles comme l’architecture, la musique, la gastronomie, les modes vestimentaires, etc…La réalité est bien plus profonde, bien plus subtile, car il y va des façons même de penser et de voir le monde.

L’anthropologue mexicain Rodolfo Stevenhagen nous dit qu’une civilisation c’est «L’ensemble des traits distinctifs spirituels et matériels, intellectuels et affectifs qui caractérisent une société: cela englobe les modes de vie, les façons de vivre ensemble, les systèmes de valeur, les traditions et les croyances». Et tous les anthropologues, unanimement, nous disent que, à la base de chaque civilisation, il y a une religion: le judéo-christianisme pour la civilisation occidentale, et l’islam pour la civilisation musulmane.

Il faut bien voir que dès la mort du prophète Mahomet, en 632, le monde de l’islam et le monde de la chrétienté se sont combattus: pour des raisons doctrinales, pour des raisons de territoire, et finalement pour des raisons psychologiques, voire à présent psychanalytiques!

Les raisons doctrinales tiennent à l’enseignement même du Prophète dans le Coran, Mahomet ayant révélé à ses disciples que les chrétiens sont totalement dans l’erreur: Jésus n’est pas le fils de Dieu, il n’est pas mort sur la croix, et le concept de Trinité relève du polythéisme. Les chrétiens, encore qualifiés de «Gens du livre», seront admis dans la société, puisqu’ils ont le mérite de croire en Dieu, mais on les traitera en citoyens de second rang, et on leur appliquera une fiscalité spécifique, particulièrement dissuasive.

Au plan historique, on note que les cavaliers d’Allah, sitôt après la mort du Prophète, se sont élancés avec fougue à la conquête de l’Empire romain qui avait depuis plus de trois siècles pour religion officielle le christianisme. Ils ne furent arrêtés que seulement à Poitiers, et 732, par le fameux Charles Martel, après avoir conquis toute l’Afrique du Nord et la péninsule ibérique. Ce fut, ensuite, pour tenter de reconquérir une partie des territoires perdus, l’épisode des Croisade, avec les atrocités commises à Jérusalem qui marquèrent profondément jusqu’à nos jours les esprits des musulmans. Puis il y eut Saladin qui chassa les chrétiens de Palestine. On assista, ensuite, à l’invasion de toute l’Europe orientale par les Turcs qui arrivèrent à progresser jusqu’à Vienne, et ce par deux fois. Il fallut aux chrétiens plusieurs siècles pour les en chasser, et cela se termina par le démantèlement de l’empire ottoman.

Au XIXéme siècle, le mouvement repartit, mais cette fois dans l’autre sens, avec la colonisation par les puissances européennes de bon nombre de pays musulmans. Cela donna lieu, au siècle suivant, c’est-à-dire au XXème siècle, aux luttes, sous l’impulsion des religieux et de Gamal Abdel Nasser, de tous ces pays colonisés pour se dégager de la tutelle de leurs colonisateurs. Les musulmans furent cette fois les triomphateurs. Ils s’enorgueillissent aujourd’hui de tous ces succès, leurs exploits étant illustrés tout particulièrement par la confiscation par Nasser du canal de Suez et par les succès remportés en Algérie par le FLN qui permit à ce pays qui était devenu juridiquement une terre française de recouvrer en 1962 son indépendance.

Tous ces conflits, tant d’ordre théologique que militaire, ont évidemment très profondément marqué les esprits, et les musulmans qui arrivent en Europe les ont, d’une manière plus ou moins consciente, présents à l’ esprit. Il s’agit d’un inconscient collectif qui les conduit à revendiquer, à juste titre d’ailleurs, leur identité musulmane, et ce au-delà de leur adhésion plus ou moins marquée à leur religion. Le problème de l’identité, pour tout individu, il faut en prendre conscience, est tout à fait fondamental, cette notion rejoignant ce que Platon en son temps avait appelé le thymos. On voit donc mal comment les musulmans qui viennent

s’implanter aujourd’hui en Europe renonceraient à leur identité: d’ailleurs, la Convention Européenne des Droits de l’Homme veille au grain: elle interdit aux pays membres de mener une quelconque politique qui viserait à s’opposer à ce que tous ces immigrés conservent leur culture. Une politique d’assimilation exigerait de la part d’un pays membre de la Convention Européenne des Droits de l’homme qui voudrait l’appliquer qu’il dénonce son adhésion à ce traité. Et l’on sait que le Conseil de l’Europe est extrêmement vigilant, ne manquant pas d’adresser en permanence aux pays membres des recommandations à cet effet.

De cette confrontation entre les deux civilisations sur un même territoire, le célèbre anthropologue Claude Levi Strauss nous dit qu’il en résultera, inévitablement, à terme, une nouvelle civilisation. C’est ainsi que meurent les civilisations. Face à cette triste perspective, nous pensons qu’il est bon de rappeler la pensée de ce brillant esprit du XXème siècle que fut Arnold Toynbee: «Les civilisations ne sont pas assassinées: elles se suicident».

Source: Islam et Occident : une petite histoire du «choc des civilisations» – Islam et Occident : une petite histoire du «choc des civilisations» 

Je vous invite è faire connaître vos commentaires.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s