L’avenir de l’humanité face à l’islam.

English:

Donnez

Écoutez cette très belle interprétation de Cry Me a River tout en lisant doucement.

Achetez-là cette merveille de musique de fond sur Amazon $ 0.89 Je n’en tire aucun profit. Ce n’est pas moi qui vend mais, The Three Sounds. Moi je l’utilise parce qu’elle est efficace et produite avec un grand souci d’excellence, qualité que j’apprécie par dessus tout.

Avant d’aller plus loin, prenez deux minutes pour bien regarder l’animation qui suit:

666

 Que veux-tu être un djihadiste ou martyre (suicide bomber)? – un djihadiste. – un djihadiste. – Pourquoi tuons-nous? – Lève-toi – Qu’ont faits les infidèles? – Qu’ont fait les infidèles? – Ils tuent les musulmans. – Parce qu’ils tuent les musulmans? – Tous les infidèles? – Comme les infidèles en Europe? – Les infidèles en Europe, TOUS les infidèles.

Notes de lecture: Le texte en blanc est ce que les musulmans enseignent, l’orange pour les citations, le bleue mes commentaires et le rouge n’a pas besoin de définitions.

imageSi vous suivez le moindrement l’actualité, vous vous demandez probablement quel sera le dénouement des guerres d’idéologies qui font présentement rage sur la planète (au Moyen-Orient, en Europe, en Afrique.) Dans des pays comme la France, la Grande-Bretagne, l’Allemagne, au Canada, au Nigéria, au Yémen, en Iraq, en Iran, aux États-Unis, en Italie, en Suède, au Danemark et j’en passe.

Je reviendrai au dénouement plus loin et vous en expliquerai les plus importants détails. Mais je commence par m’adresser à ceux qui ne sont pas convaincus qu’il y a vraiment problème. Et les problèmes dont je parle, sont ceux du modernisme sans réserves, du manque de valeurs profondément enracinées de nos sociétés actuelles, des erreurs de la laïcité, des erreurs du multiculturalisme, de la montée de l’intégrisme terroriste de l’islam, de la radicalisation de tant de personnes sur la terre, pas seulement les islamistes qui eux font les manchettes quotidiennes, mais de cette attitude qui se répend de plus en plus et qui consiste à dire qu’il faudrait cesser de dénoncer tout ce qui existe de mal, de pervers, de barbare, au nom de la correctitude politique et du respect des droits fondamentaux à la liberté de conscience, d’appartenance, ou de croyances religieuses, entre autres.

OrageJe pose ici la vraie nature du problème qui engendre toutes ces mouvances néfastes. La source de tous ces maux c’est le mensonge. Cela paraitra plutôt simpliste à la plupart d’entre vous, et vous avez peut-être déjà envie de quitter cette page en croyant que vous avez à faire à un autre illuminé parmi tant d’autres. Alors je vous mets au défi de me laisser mettre à l’épreuve vous convictions, opinions et points de vue. Quitte à prendre en note toutes vos objections en cours de lecture et de me les soumettre. Si vous acceptez de relever ce défi, c’est que vous êtes une personne mature et bien structurée, capable de débattre même si c’est avec rudesse. Ne craignez pas de me troubler ou de me faire un mal quelconque, car je suis tout le contraire d’un être fragile et facilement insulté quand on me soumet des objections valables ou non. Si par contre, vous refusez sachez que votre abandon prouve quelques traits de votre caractère, de votre nature profonde. Un c’est que votre argumentaire N’est pas assez développé, appuyé sur une compréhension globale des bases de ses fondements. Deux c’est tout simplement que vous doutez, sans vous l’avouer, de vos convictions les plus profondes, quelles soit logiques, idéologiques, philosophiques ou religieuse. Et dans ce cas vous avez raison de quitter parce qu’il est absolument certain que je les ébranleraient plus que tout ce que vous pouvez imaginer. Plus jamais après cette lecture, serez-vous capable d’affirmer sans trembler intérieurement à l’idée de vous faire clouer le bec.

images

Alors pour ceux qui le méritent je poursuis mon discours en vous expliquant pourquoi j’affirme que le mensonge est la racine profonde de toute déviance sociale. Que ce soit celles des petits ou grands criminels, des lâches qui refusent de prendre position face au mal sous quelques formes qu’il puisse se manifester : enfant rebelle, adolescent révolté, adulte asocial, voleurs masqués ou à cravates institutionnalisées, système d’exploitation des peuples, idéologie politique ou militaire, organisations secrètes, religions et autres entités vouées à la destruction totale de la vérité.

Islam noÉtant donné que je ne fais pas ici un traité scientifique, mais dépasse les limites de la simple logique par la profondeur de véracité de mon propos, lequel est plus que cérébral, mais holistique, je commencerai par vous donner quelques exemples comme tout bons vendeur sait le faire, car l’esprit humain saisit plus qu’il ne comprend. (Processus d’amalgamation) Et c’est au travers de représentations imagées soumises à la conscience présente chez tout être vivant, que le cerveau opère les mises en forme nécessaires aux changements d’opinions, de convictions profondes, de croyances sincères et de positions logiques face à toute réalité auxquelles il est soumis.

Premier néUn homme (adulte) et son père échangent sur un sujet. L’un d’entre eux, ou pire encore, les deux, ne disent pas le fond de leurs pensées, ce qui leurs vient à l’esprit. Quelle est donc selon vous la valeur de cette relation? Est-elle fragile ou solide? Une quelconque vérité dévoilée par mégarde ou par autrui ne viendra-t-elle pas ébranler les sentiments que l’un et l’autre éprouvent envers l’autre? Le père qui croit que son fils l’aime en se basant sur ce qu’il connait de lui, sais de ses opinions à son égard, ne sera-t-elle pas blessé, plus ou moins profondément à la découverte d’une réalité quelque peu ou très différente de ce qu’il croyait être auparavant? N’éprouvera-t-il pas de la déception, de la tristesse, du regret de l’avoir tant aimé, de la révolte intérieure de s’être ainsi trompé sur son compte, une sourde colère tout au fond de lui et finalement, pourra-t-il s’empêcher de l’exprimer ne serait-ce que par le langage de son corps, les intonations de sa voix, les clartés ou les ombres de ses regards, les souplesses ou contraintes de ses sourires, la vigueur ou l’apathie de ses discours, le choix des mots qui lui viendront à l’esprit pour dire ce que, bien que voulant peut-être retenir, il devra, sans pouvoir s’y soustraire, exprimer?

Et bien voilà un exemple de ce que peut faire le mensonge, la retenue de ce que nous inspire à dire notre conscience. Elle mine la valeur intrinsèque de la relation jusqu’à la détruire entièrement dans les cas les plus extrêmes. Au final le père est privé du fils qu’il croyait avoir et le fils du père qu’il espérait acheter, car le mensonge vise toujours à acheter, manipuler, falsifier, tromper, exploiter, voler l’appréciation de l’autre. Certes il est souvent induit automatiquement par un manque de confiance en sa valeur propre, en la vérité de ce que l’on sait ou croit être et, quoi qu’on en dise, aucun médicament ou traitement autre que la vérité ne pourra guérir ce mal de la conscience, de l’identité profonde et bien réelle de la personne.

1251862797_medias-mensongeJ’espère que vous aurez déjà compris que seule la vérité peut vaincre le mensonge. L’apitoiement sur la souffrance intérieure de la personne qui ment pour masquer sa vraie ou illusoire nature ne servira qu’à la plonger dans un rôle de victime de sa propre vie, de sa façon d’être. J’ai volontairement évité de prendre de façon absolue l’exemple d’une seule personne qui mentirait dans la relation, car si l’une des deux : ici le père ne s’était pas lui-même mentit et avoir eu étouffé ce que sa conscience lui aurait inspiré de dire face aux mensonges de son fils, il n’en aurait jamais été trompé que temporairement. Car la vérité, plus elle sera complète, moins elle sera vulnérable au mensonge. Il faut ici prendre conscience du fait qu’une lumière ne peut être éteinte par la noirceur. Seule la lumière, quand elle est absolue, ou celle ou celui qui en contrôle l’interrupteur, quand elle est relative, pourront la retirer de la noirceur et ainsi l’anéantir et la laissée seule à elle même dans la fausseté, l’inutilité, l’inefficacité, la négation de ses buts et donc de son existence essentielles. Mais revenons à nos moutons et prenons maintenant l’exemple d’une relation de couple :

3103824841_1_3_eJyPxEpBSerge et Carmelle, au premier contact visuel, se sentent attirés l’un par l’autre. L’un des deux fait sa parade d’avance et fait rapidement la conquête de l’autre. Ils passent plusieurs heures à échanger, à se dire le plus vraiment possible, selon le degré de leur confiance en eux-mêmes. Cet échange d’intimité relative, parce que ne pouvant être, dans les premières rencontres, que toujours partiel du fait de l’énorme quantité de temps requise pour se dire vraiment en profondeur, instille dans le cœur de chacun un intense et violent désir de se livrer encore plus. Plus c’est bon plus on en veut.

nuditéNe sachant pas comment se dire plus profondément avec des mots, puisqu’une telle démarche demande beaucoup de prises de consciences et de tentatives maladroites pour en arriver à s’articuler en mots, choisis ou inspirés, ils se rapprochent naturellement l’un de l’autre, physiquement puisqu’incapables de le faire identitairement. Ils décident donc chacun de dévoiler à l’autre ce que masquait jusque là, leurs vêtements puis que la nature profonde du vêtement sert à cacher ce que l’on est vraiment sans artifices ni maquillages décoratifs de valeurs tactiles et visuelles colorées. L’un des secrets que gardent jalousement tout être humain, par peur d’être exploité ou blessé de l’avouer, c’est le plaisir qu’il éprouve au plus profond de ses tripes lorsque sa vraie nature, dans le cas présent sa nudité, est acceptée tel qu’elle. Ce plaisir c’est la dépendance humaine pour l’excitation de ses sens. Ce qui donc, le fait éprouver son existence, la saveur de la présence de la vie en soi.

8c4face5Ils prennent un tout petit peu le temps de s’apprivoiser à ce niveau, puis se livrent aux jeux des expériences des touchers réciproques jusqu’à se donner l’un à l’autre aussi complètement que puisse se faire et atteigne, dans la mesure de la non-retenue dont ils sont chacun capable, l’apothéose de la magie qu’opère en chacun le fait de se livrer et d’être accepté, qui se manifestera par un orgasme, l’ultime expérience de la relation au niveau physique.

Mais voilà, le niveau d’échange se doit d’être renouvelé presque à chaque rencontre, pour produire le même effet. Et je parle désormais de l’orgasme existentiel, cette plus-value du partage de l’intimité sentimentale, intellectuelle et spirituelle.

spiritusJe viens d’employer un gros mot «spirituel». Un gros mot parce que la négation de la dimension spirituelle de l’être est le pire des mensonges que trop de personnes sur cette terre se racontent par peur de devoir avouer leur ignorance du sujet et de devoir poser des questions, écouter ceux qui savent et accepter d’en être transformées, de changer sa façon d’être, ses valeurs et ses façons d’agir. Bref je viens d’insulter la grande majorité des personnes superficielles qui vivent actuellement ou ont vécu sur cette belle planète bleue, qui virevolte sans qu’ils en sachent le pourquoi et la cause. Et maintenant je laisse temporairement ce petit aparté pour poursuivre mon exemple de la relation de couple.

nid 1Serge et Carmelle sont tellement emballés par cette expérience violente de bien-être, qu’ils décident d’emménager ensemble et passent beaucoup de temps à construire leur petit nid d’amour, avec pour projet de recréer et créer des manifestations de cet amour de toutes les sortes auxquelles ils peuvent penser, car le partage d’intimité existentielle, identitaire, prend sa forme orgasmique dans l’envie de créer, l’inspiration à se dépasser, à franchir les limites de réalisation de son épanouissement.

Donnez

D’ailleurs tous les grands sages de l’histoire de l’humanité l’ont affirmé : Il n’y a que le fait de se savoir appuyé, que ce soit par ses proches (Ce qui est trop souvent le contraire), ses amis, ses connaissances, ses patrons ou employés, ses maîtres à penser, ses idoles, dieux ou seul Dieu, que l’on arrive à se réaliser pleinement dans toutes les sphères de ses potentialités.

Ils partagent leurs goûts de styles, de textures, de couleur, d’ambiance, de saveurs, de sensibilités aux arts, de leurs projets et espérances les plus secrètes, de leurs opinions, convictions et croyances. Désirant à tout prix, reproduire l’harmonie éprouvée dans les débuts de leur relation, leurs limites respectives de confiance en soi adjointes à la crainte de ne pas être en mesure de la reproduire, les faits choisir de ne pas parler de tel ou tel sentiment éprouvé face à telle ou telle réalité intérieure qu’ils ne savent encore exprimer verbalement. C’est là le premier mensonge conscient de leur relation, mensonge par omission.

MalaiseLes occasions de devoir dévoiler ces limites intérieures se multiplient et se reproduisent jusqu’à engendrer un malaise réciproque, car la conscience humaine est fondamentalement animée par le désir de vérité. (Sauf chez ceux qui ont choisi le mensonge comme maître) Puis, comme la pourriture d’un fruit se propage, ce malaise grandit jusqu’à rendre l’orgasme de moins en moins atteignable. Les malaises font place à la déception, à des haltes à l’épanouissement respectif, ce qui engendre de la tristesse qui elle se transforme en rancœur qui devra éventuellement se manifester en distanciations de l’autre puis en colère face à l’échec du plus beau de rêves qui puisse exister, soit celui de s’épanouir pleinement, comme un arbre ou une fleur.

échecSi l’un des deux s’avère incapable d’accepter de faire face au fondement même de cet échec, la qualité de la relation se détériorera de plus en plus jusqu’à ce que chacun cherche à combler ailleurs son besoin de satisfaction, soit dans les activités sociales ou avec une ou d’autres personnes. À remarquer ici que Serge et Carmelle étaient tout à fait sincères dans leurs quêtes de fusion. Mais voilà, la sincérité, en toute chose, n’a jamais suffi à se réaliser pleinement comme à atteindre un objectif quelconque. Seule la bonne façon de faire assure la réussite. Que ce soit en amour, en affaire, dans les arts, la politique ou la religion.

137250659714Tiens, encore un gros mot et je ne l’ai pas lâché inconsciemment. Car il est temps de passer à l’étape suivante de mon propos, la démonstration que le mensonge soit la racine de tout mal, de tout échec à l’épanouissement sur cette terre puisque toute vie est relation entre les vivants, que ce soit dans les relations familiales, de couple, sociales, comme avec tout conducteur face à ses suiveurs et tout suiveur face à ses conducteurs, en idéologie, philosophie, politique ou religion. Personne dans aucune de ces sphères ne pourra jamais se réaliser pleinement s’il se raconte ou raconte tout autre chose que la vérité.

Ceux qui nient les problèmes.

négationJe vous ai dit au tout début de ce propos que j’allais tout d’abord à ceux qui croient qu’il n’y a pas vraiment de problème quand on leur en parle. Ces gens-là réagissent automatiquement par le dénie, parce que cette valeur qu’est la vérité ne les habite pas. Ils se contentent d’analyse superficielle, d’applications simplistes de principes tels que : ce ne sont que de petits groupes de personnes, une ou des minorités qui causent tel ou tel problème et que donc nous ne devrions pas leur accorder l’importance dont nous les alarmons. Cette négation de la vérité prend toutes sortes de formes, car tous les arguments de ces gens ne visent qu’à mettre les problèmes sous les draps comme le font les enfants face à la peur. Mais voilà, il ne s’agit pas de problèmes fantômes dont je parle, mais bien de réalités dangereuses pour la survie de l’espèce humaine. La difficulté avec ces gens ces qu’ils refusent même de regarder, de considérer les arguments de ceux qui dénoncent, car ils appliquent la méthode puérile du drap devant les yeux communément appelés celle de l’autruche. Il n’y a rien à faire d’autre avec ces gens que de retirer le drap en dénonçant de plus en plus fort et avec le plus d’artifices possible. Un jour ou l’autre la peur du monstre dépassera celle du fantôme et ils abaisseront leur drap pour vérifier si la menace est bien réelle. Vérité vs mensonge = Réalité vs illusion.

Le modernisme sans réserve.

modernismeCertes les sciences et les technologies ont fait faire de grands pas à l’humanité tout entière, mais, la science quant à elle excite le côté logique de nos cerveaux et va même, chez certains de ses fanatiques, jusqu’à nier la valeur de l’intuition qui se doit de guider l’être humain autant que sa logique. Autrement dit il ne sert a presque rien de savoir le comment si l’on ne le conjugue pas avec le pourquoi. L’astrophysique par exemple nous démontre que l’univers a bel et bien eu un commencement observable dans sa manifestation physique qu’est le Big Bang, sans pouvoir expliquer la cause qui l’a engendré. Le célèbre chercheur en astrophysique Stephen Hawking va jusqu’à affirmer que l’évènement par lui-même du Big Bang s’explique par l’existence des lois physiques, telles que la gravité, lesquelles lois n’ont commencé à exister qu’au moment même du Big Bang. Comment un effet peut-il être sa propre cause? Dans bien d’autres domaines des multiples applications de ces sciences, il y a des dérapages extrêmement graves comme en manipulations génétiques ou en pharmacologie par exemple. Il serait temps que les partisans de cette «religion» qu’est la science commencent à se servir de la moitié droite de son cerveau et cesse de se prendre pour l’autorité ultime en toute matière et applique certains principes moraux et de sagesse longuement développée par ceux qui considèrent plus que l’apparence des choses (l’effet) pour s’attarder aux causes de ces apparences. Nier que tout effet se doit d’avoir une cause est le mensonge qui permet toutes les dérives des sciences. N’en déplaise à tous les athées de la planète, pour que le Big Bang surgisse il a absolument fallu qu’une cause en décide la manifestation, et cette cause se doit d’être immatérielle et intemporelle. En théologie on appelle cela avec l’acronyme D.I.E.U. Un autre gros mot. Décidément il est impossible de parler-vrai sans dire la vérité et cette dernière a toujours cette particularité que de choquer… (le mensonge).

Stephen Hawking

Manque de valeurs profondément enracinées.

indifférenceLes civilisations démocratiques se sont développées en calquant les valeurs de la famille telles que le respect, la sécurité de ses membres, l’éducation, la transmission des connaissances, la responsabilité des uns envers les autres, etc. Or, plus on avance en inventions de gadgets plus les gens deviennent individuels ce qui arrange bien sûr certaines personnes qui, d’une part peuvent ainsi vendre plus de maison, meubles, voitures et services, entre autres. D’autre part, il est plus facile de contrôler des personnes isolées que des groupes solidement liés entre eux. Encore ici, les gens se mentent à eux-mêmes, acceptent qu’on leur ment à tour de bras sur la dictée scientifique et technologique qui leur dit quoi et comment faire, et à tous les prix. S’ils prenaient ne serait-ce qu’une journée entière 24 heurs, sans dormir (C’est à la apporté de tout le monde) ils réaliseraient à quel pont leurs quêtes de consommateurs avertis pour tout ce dont les publicités leurs vantent les mérites, est futile, périssable, insatisfaisante, épuisante et sans valeur de réussite réelle de la vie. Possessions, divertissements et illusions sont les nourritures avec lesquelles ils sont gavés jusqu’à ce que mort s’ensuive. Accorder tant de valeur à ce qui est périssable… Il n’y a que le mensonge comme idéologie de vie pour engendrer de tels comportements sociaux. Réveillez-vous les superficiels qui se justifient eux-mêmes en se disant : «on a qu’une vie a vivre et une fois mort tout est à jamais fini, alors profitons bien (voir : le plus possible) des moments présents.» La devise de nos sociétés modernes se résume à ceci : «Mentez-vous les uns les autres» jusqu’à, un tout petit peu, avant que la souffrance n’arrive, alors qu’on demandera à être euthanasiés comme dernière insulte au sacré de la vie, puisqu’on aura vécus dans les mensonges envers nous-mêmes toute notre vie.

Erreurs de la laïcité.

Laïcité 2C’est bien beau de vouloir régler le problème de devoir faire un choix entre : «On attend le jugement de Dieu», «Aimez-vous les uns les autres», «Tuez tous les non-croyants et gagner ainsi votre paradis.» Sans compter «Vous vous réincarnerez à perpétuité en des formes de moins en moins respectables si vous ne faites pas de la bonne façon», «Tout est relatif. Il n’y a pas d’absolu et la souffrance est une illusion» ou «Réalisez-vous que vous êtes des dieux, alors créez votre univers», «Apprenez comment devenir extrêmement riche en nous donnant votre argent.» etc.

DizzyFlakyHarborporpoiseMais le problème ne sera jamais réglé en le confinant à la sphère privée du quotidien. Un jour ou l’autre les partisans de la laïcité devront obligatoirement prendre position et INTERDIRE que l’on enseigne la haine, le mépris, l’insulte envers 5,4 milliards d’habitants (sous le couvert de l’amour et la paix) en affirmant la négation de leur droit de vivre par la justification du plus grand des miracles de toute l’histoire de l’humanité, soit la révélation de milliers de sentences divines à un soi-disant illettré. Car l’islam (le plus gros des gros mots) ne prône pas un prosélytisme de conviction, mais bien d’envahissement sans intégration, dans le but avoué clairement dans le Coran, de tromper les non-croyants jusqu’à ce que les conditions soient favorables à leur anéantissement, s’ils ne se soumettent pas à l’interdiction formelle de réfléchir par soi-même ainsi qu’à une loi qui oblige de tout faire, dans les moindres détails, de telle ou telle façons bien précises, sous peine de devoir toujours se repurifier (ablutions) afin d’éviter la colère d’un dieu cruel qui demandent à ses ouailles d’exécuter eux-mêmes les jugements tous plus atroces les uns des autres, en faisant la guerre à tout non-croyant jusqu’à ce que toute la religion soit à Allah.

Donnez

Erreurs du multiculturalisme

multiculturalismeMes bons amis laïcs, vous rêvez en couleur de croire que toutes les religions sont compatibles avec les valeurs morales de nos sociétés démocratiques, car la démocratie elle-même est une faute impardonnable face à la théocratie de la finalité de l’islam qui est l’établissement du 6e califat sur toute la planète, par la force de l’épée et non pas par invitation comme dans le prosélytisme des autres religions. Posez-vous cette question : «Permettriez-vous à un promoteur de méthode de développement personnel de forcer les gens à acheter son livre lequel, dans ses manifestations colériques de rages de plus en plus fréquentes irait tuer ceux qui oserait critiquer sa méthode, ou caricaturer son maître à penser?» C’est face à ces choix que vous serez obligatoirement un jour confrontés. N’attendez pas trop longtemps, car il vous en coutera d’autant plus cher que vous attendrez.

Montée de l’intégrisme terroriste.

ISLAM 2Plusieurs analystes de plateau télé tentent de nous convaincre que les terroristes musulmans ne représentent qu’un petit nombre, et tous bons musulmans vous fera le syllogisme suivant : Le Coran interdit de tuer ne serait-ce que ne personne, car ce serait comme d’assassiner l’humanité tout entière, donc ceux qui tuent au nom de l’islam ne sont pas musulmans, car quiconque désobéi au Coran est un infidèle.

D’un côté ce raisonnement ne tient pas la route parce que c’est comme de dire qu’un automobiliste qui enfreint le Code de la route n’est de ce fait pas un automobiliste. En poussant ce raisonnement à son maximum, la personne en question ne pourrait donc même pas être poursuivie, car n’étant pas automobiliste on pourrait démontrer avec cette sorte de logique qu’elle n »’aurait donc pas pu enfreindre le Code de la route et dès lors on devrait l’quitter et accepter d’être poursuivi en justice pour accusation malveillante.

D’un autre côté ils invoquent les caractères de déviance sociale de pauvres laissés pour compte ou carrément malade mentaux (ce qui intrinsèquement s »avère), mais ils tentent d’expliquer ainsi le problème en faisant miroiter de ce fait qu’il pourra éventuellement être corrigé par de l’éducation. On va même. Au niveau le plus haut du pouvoir, voter des fonds supplémentaires à la formation d’imams pour leur permettre d’oeuvrer plus efficacement dans les prisons et ainsi contre le problème de la radicalisation à sa source. Mensonge! La source de la radicalisation est et sera toujours le Coran lui-même. Tant que ceux qui croient ainsi se mentiront à eux-mêmes et nous mentiront en essayant de nous faire avaler la couleuvre de la religion de paix ou de l’islam des lumières, l’intégrisme terroriste continuera de progresser.

La radicalisation en elle-même

IntégismeLa radicalisation n’est pas le lot uniquement des croyants de l’islam. Plusieurs joignent les rangs de la folie musulmane POUR faire le djihad, POUR tuer, décapiter, crucifier, car ils cèdent tout simplement aux principes instillés par la domination du mensonge tout au fond d’eux et qui leur dit que tout ce qui va mal sur cette terre c’est la faute des autres, et surtout ils n’admettront jamais leur part de responsabilité personnelle, car il est toujours plus facile d’accuser, juger et exécuter que d’opérer ce même processus aux mensonges qui nous habitent. Et l’islam leur fournit la plus belle police d’assurance d’être sur la voie «céleste» en agissant ainsi, en se déresponsabilisant des pires crimes, car ils deviennent prescrits par Allah lui-même.

Le dénouement

liarLa vraie racine du mal c’est le mensonge qui affirme qu’en dominant les autres, en les forçant à tous obéir à la même loi, il n’y aura plus de différences, plus de pécheurs et en conséquence naîtra ainsi la soi-disant paix dont on nous rabat les oreilles.

Il n’y a pas que les musulmans qui adoptent le mensonge comme principe de vie. La grande majorité des êtres humains vivent dans les illusions qu’ils acceptent de croire comme vérité et ce choix, s’ils n’y renoncent pas, les conduira à leur perte, à la fausseté de leurs existences qui dès lors, n’étant pas réelle, perd beaucoup de sa valeur intrinsèque.

épéeLa différence entre ces gens et l’islam c’est qu’il institut le mensonge en loi divine en affirmant à mainte reprises que le salut est à l’épée, que si les non-croyants n’acceptent pas de se soumettre il est juste et ordonné par Dieu de les tuer.

Les dérives (euphémisme) de l’islam prennent leurs sources dans le Coran lui-même qui enseigne le mensonge en stratégie de conquête et d’infiltration de toutes les sociétés où ils immigrent. [Voyez mon article intitulé : Dites leurs 4 vérités aux musulmans.] Vous y trouverez, documenté par les versets concernés, en Français, Arabe et Anglais cet enseignement à user de mensonges comme armes de conquête.

Il n’y a pas que le mensonge et la tromperie ainsi que l’obligation de signer des pactes de non-envahissement que le prophète que tous les musulmans doivent imiter enseigne à renier tout en tuant ceux avec qui il les avaient signés; il y a des tonnes de [versets de guerre] et [34 déficiences morales du prophète] celui-là même que tout bon musulman doit absolument imiter le plus parfaitement possible.

Aparté (ou annonce publicitaire): Ici quelques pages de mon blog sur cette belle religion de PAIX qu’est l’islam

[Quand on CRITIQUE l’islam on est islamophobe], [Cette vierge toujours offensée Islam], [Argumenter avec un(e) musulman(e)], [Statut de la femme musulmane], [Le bordel céleste], [Comment décapiter], [Le coran = DANGER pour l’humanité], [allah n’est pas dieu et mohomet…], [Un message clair]

RadarN’allez pas croire que l’aspect radical de l’islam ne soit le fait que de quelques musulmans égarés. Les services secrets des pays de l’OTAN nous disent que les radicaux représentent entre 15 et 25% de 1,6 milliard de musulmans ce qui fait entre 240 et 400 millions de partisans de la guerre sainte. En sot ce nombre de 400 millions dépasse les populations totales des États-Unis et du Canada combinées et ce nombre est suffisant pour mettre la terre à feu et à sang. Sans compter que du1,2 milliards restant, le cas échéant, un fort pourcentage choisira au final d’effectivement faire le djihad contre les juifs, qu’ils accusent de tous les maux de l’islam, les chrétiens et les non-croyants qu’on leurs dit de combattre jusqu’au dernier depuis la tendre enfance, et ce, depuis 1,400 an. [S9 :29-40 entre autres]

S’il ne s’agissait qu’un d’un système de pensée déviant, on pourrait peut-être, en se mettant tous ensemble, avec des efforts incommensurables d’éducation arrivez à en transformer les croyances. Mais le problème est beaucoup plus grave et profond que ça :

137250659714En théologie véritable (étude des cinq principales religions que sont le judaïsme, le christianisme, l’islamisme, l’hindouisme et le bouddhisme et autres…) on enseigne que la source de tous les maux de l’humanité c’est le mensonge dont le prince est le diable lui-même, le grand Satan.

Black angelEnviron 9% de la population mondiale (les athées) refusent de croire en son existence puis qu’ils ne croient pas non plus en l’existence de Dieu à l’opposé de 84% des êtres humains. Beaucoup de ces personnes (630 millions) occupent des postes importants en sciences, philosophie, psychiatrie et politique, pour ne citer que ceux-là. Ne croyant pas en l’existence de cet ange déchu dont le seul but est de perdre les âmes du plus grand nombre possible d’êtres humains, ils acceptent (plusieurs d’entre eux) les explications psychiatriques, philosophiques, scientifiques et de stratégies politiques pour expliquer toutes les déviances de l’humanité, y compris celles de l’islam et sont de ce fait voué à l’échec des lutes qu’ils mènent contre ces phénomènes sociaux et culturels. De plus, ce personnage dont l’acronyme est S.A.T.A.N. (ce ne sont cinq lettres qui servent à identifier la présence incontestable du mal dans le monde.

LIBERTÉLibre à ceux qui refusent de croire au diable, à Dieu et aux enfers, mais, c’est tout simplement refuser de croire en la dimension personnifiée de cette incontournable réalité toute présente dans le quotidien de toutes les sociétés. Moi je l’appelle Satan et je crois en la description de l’histoire qui en est faite dans les textes anciens. Après tout ces gens d’il y a 4,000 ans savaient parler et écrire autant que calculer la course des étoiles, les dates prévues des milliers d’années en avance du passage de telle ou telle comète, la présence dans le ciel de tel mois de telle ou telle constellation. Autrement dit, ils ont beau être anciens, beaucoup de ce qu’ils ont appris de la vie subsiste encore aujourd’hui.

I never forgetCes textes nous disent qu’il (Satan) va devenir de plus en plus furieux dans les derniers temps et, croyez-moi, nous nous en approchons à vitesse grand «V». Pour peu que l’on veuille bien accepter de remettre en question ses convictions, ce qui est certes le plus difficile parcours de la vie humaine, on devra admettre qu’il agit à tous les niveaux dans nos sociétés. Argent, boissons, sexe et drogues sont l’ABCD de la vie d’une énorme quantité de personnes sur cette terre. Voleurs, assassins, pédophiles, violeurs, arnaqueurs, détraqués de toute sorte pullulent à la surface de notre boule bleue. Sans compter les agissements immoraux de toutes sortes qu’inspire la culture du mensonge à la grande majorité des êtres humains et vous pouvez penser ici à tous les défauts des êtres humains à commencer par l’orgueil, la paresse intellectuelle qui garde les gens dans l’ignorance, la tricherie, l’avidité pour les excès de table et d’alcool. Ici je pense à l’alcoolisme et aux déférentes dépendances de la toxicomanie, la recherche immodérée des plaisirs sexuels sans autoresponsabilisation à l’égard des autres, l’amour de l’accumulation de réserves d’argent, le matérialisme, la manipulation, la jalousie, la haine, le mépris, le racisme, la pédophilie, les viols, la violence conjugale, la rage au volant, la convoitise des richesses de l’autre, l’infidélité, le besoin de toujours abaisser les autres pour se donner ainsi un rang acceptable à nos yeux, la malhonnêteté d’esprit, l’escroquerie, l’exploitation des masses, des enfants au travail, des pauvres, des infirmes, des personnes âgées, l’irrespect des différences en général et vous pourrez allonger cette liste vous-mêmes et vous devrez admettre que l’être humain a toujours été, est et sera jusqu’à la fin des temps sollicités par la facilité du mensonge et à céder à ses plus bas instincts.

farytale of liesÀ chaque sollicitation il est libre de choisir de respecter ou non ce que sa conscience lui interdit, car la conscience du bien et du mal est innée et présente jusqu’à la mort. On peut certes l’engourdir à force d’en violer les avertissements, mais il sera toujours impossible de s’en débarrasser.

Donnez

PRISONSi vous avez lu jusqu’ici vous conviendrez avec moi que c’est le mensonge qui lutte contre la conscience en lui disant que telle ou telle action n’est pas si grave qu’il y parait, que les conséquences de la commettre sont quasiment nulles et ça me rappelle cet homme récemment immigré qui disait ne pas croire à l’existence des prisons quand on lui disait qu’il allait finir par y être condamné s’il ne changeait pas ses comportements, tout simplement parce que cette réalité ne faisait pas partie de sa culture. Et bien un jour la fatalité le rattrapa et on le convoqua par voie d’un document de cours livré à sa porte par le huissier. Comble d’ignorance il nous répondit que les juges n’existaient pas dans sa culture, que chacun était responsable de s’auto corriger et bien on vient le chercher manu militari et le conduisit devant le juge dont il avait refusé de croire en l’existence, et ce dernier le condamna à perpétuité pour ses crimes et ajouta : «vous allez désormais habiter cet endroit auquel vous avez refusé de croire quand on vous a plusieurs fois averti de l’existence, et c’est moi le juge de la Cour suprême en qui vous avez également refusé de croire à chaque fois qu’on vous a informé de mon autorité, qui vous y condamne Monsieur.»

Ce fait plus réel que tout ce que vous pourrez imaginer démontre une fois de plus les graves conséquences des mensonges que l’on se raconte et raconte aux autres.

En terminant je vous pose une dernière question : «Quel est le plus grand des mensonges de l’histoire de l’humanité?» et j’y réponds moi-même tout de suite. Je voulais juste que le point d’interrogation s’imprime dans votre esprit avant que vous preniez conscience de la réponse :

?

Et bien c’est que le coran ait été révélé à Muhammad par l’entremise de Gabriel de la part de Dieu. Vous avez raison : je n’y vrais pas avec le dos de la cuillère. C’est là l’une des principales propriétés de la vérité que de troubler la conscience et la forcer à réagir. Vous avez donc eu la bonne réaction et vous savez désormais de quoi je voulais vous entretenir en utilisant sciemment ce très long discours, car si je vous l’avais dit sans ces préambules de préparations vous auriez peut-être quitté avant le dénouement final.

Et maintenant je vous soumets quelques points de réflexion qui si vous y adonnez votre conscience en vérité vous convaincrons à jamais de m’aider dans mes dénonciations de l’islam.

second dayComment Dieu qui a créé toutes ces majestueuses beautés naturelles présentes sur la terre, des êtres aussi complexes que beau que sont les enfants, les femmes et les hommes quand ils sont vrais66 et authentiques, les a dotés d’une conscience du bien et du mal, pourrait-il avoir livré un tel livre ou jonchent des centaines de versets appelant au meurtre par décapitation (3 vidéos sans censure suivent cet article) enseignée que se se plus belle créature était, est et sera toujours inférieure à l’homme en donnant plein droit à ce dernier de la battre quand ça lui plait, la décrit comme l’égale d’animaux qui annulent les prières du croyant quand elle passe devant celui qui est en train de prier, affirment que c’est la plus vile des créatures en faisant dire à son pseudo-prophète qu’il a constaté lors d’un voyage aux portes des enfers, que c’est elle qui s’y trouve en plus grand nombre et ailleurs dans ce soi-disant livre saint qu’elle est l’ultime ruse de Satan pour perdre les hommes, lui interdit de se servir des charmes dont il l’a lui-même doté et lui ordonne de cacher même ses cheveux et la considère comme une prostituée si jamais elle laisse voir une partie quelconque de son corps par mégarde, ordonne qu’elle soit enterrée vivante jusqu’aux épaules si elle pèche par infidélité qu’elle soit lapidée par toute la communauté avec des pierres pas trop petites parce que trop inoffensives ni trop grosses parce que ça pourrait ainsi écourter ses souffrances, considère ses témoignages comme équivalents la moitié de ceux d’un homme, exige qu’elle fournisse quatre témoins oculaires ayant assistés de près au viol dont elle se plaindrait de la part d’un ou des hommes, affirme que son intelligence est déficiente?

porcComment un homme dont les dépravations sexuelles de pédophile, sodomite, ayant eu 61 femmes sans compter ses nombreuses esclaves sexuelles qui aimait par-dessus tout se vêtir des vêtements d’Aïsha l’enfant qu’il a épousée alors qu’elle n’avait que six ans, la tripote pendant trois ans avant de la copuler alors qu’elle n’avait que neuf ans, qui pratique ouvertement l’inceste, exhibitionniste, adultère, nécrophile, violeur, fornicateur, tortionnaire, voleur, suicidaire, ensorcelé et possédé?

vampireComment un tel homme sanguinaire qui ne fait pas de quartiers avec ses prisonniers, qui sourit quand il tue aurait-il été choisi comme modèle parfait à offrir à tous ceux qui adhèreraient à son coran dont il est évident qu’il n’a jamais été inspiré par Dieu, mais bien par le plus fourbe des menteurs, Satan lui-même, la manifestation identitaire du mensonge, de la ruse des tromperies, du mal et de la haine institutionnalisée en pseudo-religion qui se vante d’être parfaite comme son coran et son prophète sont dits aussi parfaits?

Tout ceci est scrupuleusement documenté dans les plus de 300 pages de mon blogue. Ne me croyez pas sur parole. Prenez le temps de lire. Le mensonge en général et celui institutionnalisé de l’islam sont les pires menaces auxquels l’humanité aura eu à faire face.

14Si vous ne vous impliquez pas dans ce combat, c’est donc que vous acceptez l’idée que l’islam vienne tout près de détruire, de nous, de vous détruire, car l’islam autorise le musulman à vous voler, vous dépouiller de tous vos biens, voler votre patrie et votre démocratie, violer votre femme et vos enfants avant de vous tuer en vous décapitant.

Finalement, n’allez pas baisser les bras en vous disant que nos dirigeants, plusieurs médias, l’ignorance d’un grand nombre, un multiculturalisme et une laïcité laxiste et lâche feront qu’il finira par vaincre et dominera sur toute la terre. Car au final la vérité vaincra les mensonges, l’amour véritable vaincra toute haine et la lumière vaincra toujours les ténèbres.

verite-ou-mensonge

 

888

 ***

D É C A P I T A T I O N

A M P U T A T I O N

L A P I D A T I O N

homosexual-pedophile-muslim-imam

***

meurtre couteau 2_0

Droit et devoir d’insulter musulman

Repentance 29 :

« Humiliez [voir I N S U L T E Z] les non musulmans [5,4 milliards d’êtres humains] à tel point qu’ils se rendent et paient tribut. »

Tabarî, Annales I, 1363 ; Ibn Sa’d 2,1,21 ; Ibn Hicham 3,62 ; al- ‘Aînî 6,194 :

 @ vrais66 on TweeterRed-and-blue-pills

14

Quebec Boycottez Olymel Lafleur Flamingo

La certification Halal qui fait que des animaux sont mis à mort dans de souffrances inouïes est une industrie de plus de 60 milliards de dollars dans le monde et sert à financer les atrocités des musulmans radicaux.

Donnez

Je vous invite è faire connaître vos commentaires.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s